Festival d'Avignon 2014 »

[28 juil 2014 | Commentez ! | ]
Festival 2014 : notre bilan

La semioteam a beaucoup travaillé pendant ce festival, et a dressé son bilan, avec les plus, les moins, et les “peut mieux faire”.
Oui !
. Les nouveaux pavés de la rue des Teinturiers ont permis à 45 parisiennes attachées de presse de ne pas se détuire les chevilles du haut de leurs Louboutin. Merci pour elles,
. Les trompettes du In, ça a quand même toujours de la gueule,
. La fréquentation modeste du Festival avait au moins un avantage : pouvoir trouver une place en terrasse Place Pie avant le 27 Juillet,
. Quand …

Festival d'Avignon 2014 »

[26 juil 2014 | Commentez ! | ]
Un dernier Olé ! pour dire ciao au Festival

On ne peut plus vous le cacher : c’est bientôt la fin (mais uniquement du Festival rassurez-vous, nous on reste). Et choisir les dernières pièces, les derniers spectacles à voir, ça n’est jamais une mince affaire. Alors si en conseiller un seul est probablement impossible (et surtout malhonnête : non, on a pas réussi à aller voir les 1300 et des brouettes cette année encore) on peut tout de même vous recommander de quoi repartir sacrément enthousiaste et impatient d’être à l’année prochaine (bande de coquinous) : partez à la rencontre du trio …

Festival d'Avignon 2014, Medias »

[26 juil 2014 | Commentez ! | ]
« Rester vivant », escapade poétique en apesanteur

« Vous n’avez pas peur du noir ? » C’est avec cette question somme toute légitime qu’Yves-Noël Genod, interprète de Rester vivant, nous accueille à l’entrée du théâtre La Condition des Soies. Visuellement, Genod semble tout droit échappé d’une représentation du Rocky Horror Picture Show et c’est là tout le paradoxe, puisqu’il va s’employer à cacher cette apparence flamboyante à travers le principe de son spectacle : réciter des poèmes de Baudelaire dans le noir le plus total.
N’ayant pas, à la base, une inclinaison particulière pour la forme poétique, je comptais sur ce …

Festival d'Avignon 2014 »

[25 juil 2014 | Commentez ! | ]
Le problème avec la file d’attente

Il y a un endroit où tout le monde passe beaucoup de temps pendant le Festival.
Non pas la place Pie.
LA FILE D’ATTENTE.
Certains jours, Avignon ressemble un peu à une journée à Disneyland : tu décides d’aller tester tes limites en refaisant pour la quatrième fois un tour de manège dans l’attraction Peter Pan et, enhardis par l’enthousiasme, tu cours jusqu’au panneau annonçant qu’à partir de ce point là, il te reste 7h, 18mn et 42 secondes à attendre avant de pouvoir survoler un Londres en pâtes à modeler pendant 10mn.
Et bien …

Festival d'Avignon 2014 »

[25 juil 2014 | Commentez ! | ]
Renée Bauer : « Maintenant, je suis du côté de la vie »

En plein milieu du festival, dans le cadre des « Palabraises », des discussions organisées par le théâtre du Bourg Neuf, a eu lieu une rencontre exceptionnelle avec Renée Bauer.
Renée Bauer est la femme de Charlie Bauer, disparu il y a 3 ans, et la pièce « Charlie Bauer est amoureux » d’Alain Guyard, qui retrace l’histoire de ce couple est l’un des succès du festival 2014.
Pour ceux, qui comme moi, avaient vu la pièce, la rencontre revêtait un caractère particulier : il s’agissait de sortir de la fiction et de la réécriture de l’histoire …

Festival d'Avignon 2014 »

[24 juil 2014 | Commentez ! | ]
Tartuffe revisité

 

« Encore un Tartuffe ? », pourriez-vous me dire. « La pièce est connue, aimée, vue et revue ». Oui. Mais non. Cette version de la célèbre pièce de Molière, c’est autre chose.
La scène se présente comme un ring. Le public entoure les personnages qui n’hésitent pas à le prendre à témoin. La pièce est jouée comme on jouerait une partition. D’ailleurs, nous ne sommes pas loin de la chorégraphie et les excellents comédiens se jouent de l’espace et des conventions. Les spectateurs ne s’y trompent pas : pris dans la pièce comme on serait pris dans …