Succès pour la nouvelle émission de Stéphane Bern

dans Télévision

arene

Autrefois, le mercredi, après les raviolis, c’était « ça se discute ». Désormais, l’émission de Jean-Luc Delarue est devenue une émission mensuelle, et c’est Stéphane Bern avec « L’Arène de France » qui le remplace.

Il s’agit d’un débat, dont l’intérêt majeur repose sur le profil des invités. Hier soir, alors que l’on se posait la question de savoir si l’école fabrique des crétins (sic), c’est Bernard Tapie qui était venu distribuer les bons et les mauvais points. Il avait bossé son dossier, et n’avait pas laissé son charisme au vestiaire.

À côté de Tapie, le ministre Gilles De Robien avait le charisme d’une huître, c’est ballot. Patrick Bosso était venu raconter l’école dans les quartiers nords de Marseille et un inspecteur en chef de l’éducation nationale était venu pour prendre sa raclée, ce qui fût fait.

Entre les plateaux, une caméra cachée et un faux SVP venaient mettre de l’humour, au cas où… Dans le second débat, on se demandait si la France était un pays de privilégiés (re-sic), autour de Francis Lalanne, Gérard Louvin, Olivier Dassault, Jean-François Kahn etc… Stéphane Bern était plutôt à l’aise.

Ce programme a réuni en moyenne 2 242 400 téléspectateurs pour 29,4 % de part d’audience. Une bonne performance.

A lire aussi

C’est un beau roman, c’est une belge histoire (…)

(…) que nos voisins d’outre-Quiévrain entretiennent avec Avignon et avec son festival. Les Belges sont très nombreux au Festival

En lire + ...

Attente, nom féminin, action d’attendre quelque chose, d’attendre quelqu’un…

Juillet, Avignon, le festival a envahi les rues. Avignon s’est vêtue de sa plus belle tenue : les affiches. Qu’on

En lire + ...

Au Festival d’Avignon, certains s’inventent et d’autres s’éventent !

En juillet, chaque année, Avignon offre un large éventail de divertissements, de lieux insolites, inattendus ou adaptés plus opportunément

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu