Le militaire est le meilleur ami de l’âne

dans Medias

ane

Rien à voir avec l’actualité médiatique, mais j’aime beaucoup l’image ci-dessus, qui m’a été transmise par mon voisin et néanmoins ami Philippe. L’histoire de cette photographie est également très intéressante, la voici :

En 1958, un légionnaire de la « 13 » (13e Demi-brigade de Légion étrangère) en opérations trouve un âne crevant de faim dans le djebel. Le légionnaire le ramène à la base et la bête devient la mascotte de l’unité sous le nom de « Bambi ».
Une photo paraît dans le « Daily Mail » de Londres.
La Légion se voit remettre un diplôme pour services distingués par la « Société américaine pour la lutte contre la cruauté envers les animaux » ainsi qu’un hommage de la « Société Royale pour la protection des Animaux » (RSPCA) de Londres.
Anonymat oblige, la récompense fut donnée à titre collectif.

Par ailleurs, Philippe m’a expliqué qu’aujourd’hui, le 2e Étranger d’infanterie a aussi un âne pour mascotte, un nommé « Tapanar ». Immatriculé en tant qu’animal militaire, il dispose à ce titre d’une solde permetttant son entretien et un caporal-chef est chargé de veiller sur lui. Il participe aux prises d’armes et représente dignement les mules des anciennes compagnies montées.

Les ânes ont donc de l’avenir dans l’armée… Etonnant, non ?

A lire aussi

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

One commentOn Le militaire est le meilleur ami de l’âne

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu