« Une surprise peut en cacher une autre », une émission peut en cacher une autre…

dans Télévision

surprise

Depuis hier à 18 h 05, France 2 propose Une surprise peut en cacher une autre, sous la houlette d’Alexia Laroche-Joubert. Le concept : « mettre en valeur l’importance des liens entre les gens ». Invitée chez Jean-Marc Morandini la semaine dernière, la co-productrice de l’émission disait qu’il s’agissait en fait d’une émission très positive, « une chaîne de bonheur ». On y parle beaucoup de « mérite », car c’est une « émission positive ». Ainsi, quelqu’un qui a envie de remercier une personne fait appel à l’émission qui va lui préparer une surprise, en guise de remerciement. Le lendemain, la « personne méritante » fait la même chose pour quelqu’un d’autre, et ainsi de suite jusqu’au vendredi…

C’est le même principe qui animait, dans les années 80, l’émission Porte Bonheur sur TF1, animée par Patrick Sabatier. Un téléspectateur faisait déjà appel à la chaîne pour remercier « quelqu’un de bien ». Le mot « mérite » revenait très souvent, les larmes étaient, comme pour l’émission qui nous concerne, souvent au rendez-vous, et une chaîne de télévision montrait son pouvoir en offrant des cadeaux. On valorisait les bonnes actions en les récompensant.

Rien de neuf sous le soleil, en somme. Ah si, tout de même ! Si Porte Bonheur connaissait des audiences records (n’oublions pas qu’il y avait très peu de concurrence), Une surprise peut en cacher une autre a connu hier un démarrage très modeste, avec 800 000 téléspectateurs et 7,2 % de parts de marché. Sur ce même créneau horaire, c’est M6, avec Un dîner presque parfait qui arrive en tête des audiences. Comme quoi, la télévision ce n’est pas comme certaines recettes de cuisine : les plats réchauffés sont loin d’être meilleurs.

A lire aussi

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu