« Escapade à New York », lorsque Paris-Match nous change les idées

dans Presse écrite, Presse people

Tandis que les médias n’ont de cesse de parler de la crise financière, comparée à celle de 1929, Paris-Match de cette semaine nous raconte la belle histoire d’amour entre nos deux héros de l’année. Le public est invité à suivre les aventures de Carla et Nicolas, comme il suivait, petit, celles de Martine : Après Nicolas et Carla chez Disney, en Egypte, à la mer, les voici désormais à New York.

Paris-Match semble avoir bien compris que ce n’est pas le malheur qui fait vendre, du moins pas à long terme. Et il n’est pas aisé de mettre en images une crise financière. Tandis que l’amour… C’est une forme du bonheur qui fait vendre, car c’est un sentiment partagé par tous. Les politiques sont des acteurs qui ont pris le statut de star, dont la fonction est de faire rêver. Et pour la crise ? On verra plus tard.

A lire aussi

Alter Ego(s), ou les autres Stanley Billigan

Stanley Billigan est un personnage hors du commun, une histoire singulière, épatante, hallucinante, et effrayante. Un seul corps et

En lire + ...

Dans la jungle, terrible jungle de Touwongka

Touwongka, la comédie musicale de la jungle, signe la prouesse de faire voyager petits et grands au beau milieu

En lire + ...

Chattologie, d’utilité publique 

  Est-il possible d’assister à une conférence sur la chatte (pas l’animal) pendant le festival d’Avignon, en apprenant des

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu