Festival d’Avignon : la nuit où la ville change, avec les affiches du Festival Off

dans Medias
festival-off
Photographie prise mercredi 1er juillet, place Pie

Chaque année, l’effet est le même, et il a lieu le 1er juillet au matin. Je quitte mon appartement du centre ville  d’Avignon, et je constate que ma ville a changé d’allure, qu’elle a pris des couleurs, qu’elle s’approche doucement du chaos. Ils sont passés dans la nuit (exactement comme le père noël), et ils ont tout changé. Ils ? Ce sont les poseurs d’affiches pour les spectacles du festival off, qui ont le droit, à partir du 1er juillet (donc dans la nuit du 30 juin au 1er juillet), de poser leurs affiches. Il s’agit d’occuper l’espace, d’en mettre un maximum, et il semble que les notions de « règle » ou de « lieu préalablement défini » aient définitivement quitté les remparts de la cité des papes.

Avignon est en train de se montrer autrement, attaquée de toutes parts par des invitations au spectacle, autant de promesses théâtrales. On nous laisse encore quelques jours pour nous y faire, le festival ne commence que dans une semaine. Le passant n’a plus d’autre choix que de regarder partout, d’être pris dans un flux visuel un peu comme dans le métro, lorsqu’il est impossible de ne pas regarder les affiches.

Ce que chacun sait, c’est qu’il va y avoir, d’ici le début du festival, un énorme orage qui va tout enlever. Un autre matin, d’ici deux ou trois jours, je vais à nouveau quitter mon appartement et les couleurs seront parties, le sol sera jonché de dizaines de cartons qui portaient les affiches : il faudra tout recommencer. Grimper encore plus haut sur les poteaux, attaquer les immeubles, inventer de nouvelles façons d’accrocher les images.

Comme la chaleur et l’impossible circulation, les affiches du off sont comme un signe premier de l’annonce du festival.

A lire aussi

DMPP EC#1 – Dans les coulisses de VOICI

« Des médias presque parfait » a pour ambition de proposer des vidéos d’analyse et de réflexion sur les médias. Avec

En lire + ...
DMPP #5 - La communication politique

DMPP#5 – La Communication Politique

Que s’est-il passé en matière de communication politique pendant la dernière campagne présidentielle ? La télé a-t-elle toujours autant

En lire + ...
Les pouvoirs du direct - DMPP #4

DMPP #4 – Les pouvoirs du direct

A quoi servent les émissions en direct ? Depuis quand ça existe, pourquoi on aime ça et en quoi

En lire + ...

3 commentsOn Festival d’Avignon : la nuit où la ville change, avec les affiches du Festival Off

  • juste y a marque 1er juin sous la photo… c’est pas bien grave mais bon voilà comme y a 1er juillet juste en dessous, ça frappe l’oeil !
    🙂

    C’est toujours excitant les préparatifs d’un tel évènement, je trouve.

  • Merci pour la remarque sur l’erreur de date, on voit qu’il y en a au moins un qui suit ! 😉

  • Ce jour là me manque sacrement, pour moi ce changement d’allure fait vraiment état de la magie et de l’ambiance populaire de ce festival… Mais à l’inverse lorsqu’elles sont toutes décrochées à la fin du festival et qu’elles laissent place à un Avignon vide et sans vie au mois d’août c’est tout d’un coup très triste et croiser une affiche oubliée rend bien mélancolique !

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu