Michael Jackson, dead or live, par Thierry do Espirito

dans Culture et Société, Internet, Medias, Télévision

7296-le-cimetiere-assiege

Thierry Do Espirito a publié un texte très intéressant au sujet de l’enterrement de Michaël Jackson sur son blog, et il a accepté de paraître également sur le Semioblog, je l’en remercie vivement.

Lapin2 Elle s’appelle Nicole Lapin. Véridique. Pour sa couverture live de l’enterrement de Bambi, CNN avait dégotté Panpan comme envoyé spécial au Staples stadium de Los Angeles. Elle a assuré comme une bête pendant toute la durée des funérailles, interrogeant à la volée tout ce qui passait à sa portée. Là, il est 23h10 heure de Paris, l’enterrement est terminé depuis belle lurette. Mais madame Lapin continue de grignoter son micro en interrogeant le chorégraphe de Michael Jackson. Je l’ai vue interroger le préparateur physique de MJ, un sorte de Monsieur Muscle dont je ne dois pas arriver à faire le tour des biceps avec mes deux mains. Comme on disait d’un copain, dans le temps, réputé pour sa rudesse : «Celui-là, Il te met une claque, tu t’envoles !». Elle était toute fière de son bracelet bleu scellé autour du bras gauche, et du billet magique qui permettait d’accéder au lieu désormais mythique.

CNNFBLive Nicole Lapin était la vedette de cette retransmission live organisée par CNN avec Facebook. Ce qui était remarquable, c’est que la retransmission passait sur Internet sans aucun à-coup, comme c’est le cas habituellement avec le streaming vidéo. Plus besoin de regarder la télé, tout arrive sur l’ordi. Quand on pense que des millions de gens étaient connectés, on mesure qu’une page technique vient d’être tournée. Et que les médias français ont du souci à se faire. Le Monde et Libération, pour ne citer qu’eux, en sont encore au récit heure par heure, dépêche après dépêche. Je n’ai pas vu les sites des télés françaises, je suis curieux de savoir comment elles ont couverts ça sur Internet.Pubnokia Nokia sponsorisait la retransmission sur écran géant sur la façade du théâtre adjacent au Staples, et les pubs pour le N97 arrivaient ensuite à point nommés derrière pour confirmer que tout ça était cousu de fil blanc marketing.

Dépouille La dépouille de Jackson est arrivée dans un corbillard entouré de limousines rutilantes, conduites par des chauffeurs épais et équipés de lunettes de soleil de circonstance. Les lunettes de soleil font partie intégrante de la tenue de deuil affectée. La cérémonie était hyper bien organisée. Le cortège a d’abord enquillé les highways et freways de Los Angeles, débarrassées du trafic dans leur sens, pour se rendre dans le cimetière de Forest Lawn, pour une sorte de cérémonie privée, où il devait y avoir 500 personnes triées sur le volet. Le tout était suivi par les hélicoptères des chaines de télé, qui croisaient si près qu’on se demande comment la cérémonie a pu se tenir avec un tel boucan de rotor et comment le chapeau extravagant de LaToya ne s’est pas envolé avec le zéf.

Staples Puis le cortège est reparti vers le Staples, où le show a commencé. Après un discours du révérend commis d’office, les stars se sont succédés : Mariah Carey, Steevie Wonder, Queen Latifah, Lionel Richie, Brooke Shields, et consorts. Les frères Jackson arboraient de drôles de cravates jaunes, qui ont bien fait ricaner les internautes. Tout s’est terminé par un « We are the world » d’anthologie. Et par les larmes des frangins et frangines. On en reparlera à l’ouverture du testament…

C’était très drôle de voir les messages en temps réel, juste à côté de la retransmission vidéo. En postant un commentaire, on avait droit à une dizaine de secondes de gloire devant des centaines de milliers d’internautes avant d’être relégué plus bas par la déferlante. Et ça mettait en même temps à jour son statut Facebook. Je me suis payé le luxe de poster quelques commentaires absolument passionnants, et en français, du genre «Tiens, le temps se gâte, à Paris…», ou encore «J’ai trouvé un gant, boulevard Saint-Michel, je le tiens à disposition du propriétaire». Pas de réaction. Evidemment, il n’y a pas de modération, puisque ces commentaires sont des statuts Facebook. Ceci dit, le premier qui se hasardait à critiquer la star se faisait vite recadrer. C’est éclatant à observer, on dirait un « chat » géant. J’ai noté quelques statuts à la volée. Je vous fais grâce des messages du type «I love U Michael», et autres «We will miss you». Car ils ont vite été supplantés par le commentaire live des images. Petit florilège, tout est authentique. Je dis ça parce que les noms, on dirait des spams. Les traductions -très libres- sont entre crochets.

CNNFBLive2 • Les feignasses qui traînent au lit pendant que l’événement se déroule.
– Shia Abdul just getting out of bed. [Ah merde, y a pu d’café !]

• Ceux qui veulent intervenir sur le déroulement de la cérémonie
– Peterk Junior cut the crab, open the casket. [Ouvrez le cercueil ! Sinon, remboursez !]

• Ceux qui sont restés chez eux pour regarder le show
Jenny Persha finally got home to watch the memorial. [Finalement, je reste, c’est pas prudent d’aller bosser avec cette canicule]

• Evidemment, certains ont profité de l’événement pour faire passer des messages très personnels, comme cette jeune femme pas gênée :
– Sumara Mirza Voici mon numéro de téléphone : xxxxxxxxx…..I am single. [Je suis célibataire, venez vite]

• Ou encore, cette famille qui veut faire la promotion d’un clip parodique de MJ qu’ils ont réalisé.
– Marina La Rocca Coser in 1991 our family made a video parody of MJ’s Black or White video. Now we put it as our tribute to the King of the Pop.[« Black et White » en vidéo parodique. Nous le publions sur youtube en hommage au roi de la pop. Par respect pour la mémoire du roi de la pop, justement, moi, j’ai supprimé le lien Youtube].

• Ou cet autre commentaire, anonyme, sur la surreprésentation des noirs
– wow the 1st white guy to speak! is that his publicist? [Waouh, c’est le premier blanc à parler. Ça ne serait pas Beigbeider ?]

• Une française (tiens, une amie Facebook), qui a réussi à donner son avis sur la prestation de Jermaine Jackson
– Emmanuelle Varron « Merci » à Jermaine Jackson d’avoir massacré « Smile », la chanson préférée de son frère Michael… [Bien dit, Emmanuelle]

• Un japonais, dont le commentaire est un peu obscur.
– Terra Ngo 吳莉鈺 sambil nonton pemakaman MJ, sambil upload poto ke toko. Blom ada tanda2 mule nih prosesinya.. Ayoo nonton.. [ Si l’un d’entre vous à fait Langues O, merci de traduire]
• Ceux qui se plaignent de la qualité du son
Seanna Irizarry Davino I HAVE NO SOUND. [Je pu d’son, bordel !]

• Un applaudissement discret
– Mirella C ::clap::. [Bravo, Michael. Ouaf, j’ai un de ces coups de barre, moi]

• Les philospophes du mardi soir
– Grâce Epote Thank you MJ for your love !!! Life is too short, so to everybody live your life !!! [La vie est trop courte, vivez votre vie. Merci Jean-Paul…]

• Ceux qui résumaient pour les amis arrivés en retard
– John Okoronkwo smokey said michael brother was so means to him. [Il a dit que tu fais chier d’être tout le temps à la bourre]

J’ai même vu un type sensé travailler qui disait un truc du genre «J’espère que mon boss ne va pas se pointer». Quelle désillusion : moi qui croyais que les Américains étaient des bourreaux de travail. Visiblement, le boulot, ils savent ce que c’est : ils en ont vu faire.

A lire aussi

DMPP #3 – Politique People

Pourquoi les politiques dévoilent-ils leur vie privée ? Pourquoi on vole leur intimité, depuis quand ça existe et comment

En lire + ...

DMPP #2 Pourquoi on regarde la télé-réalité (ou pas) ?

Pourquoi votre maman, votre voisin, votre fils, ou vous-même regardez la télé-réalité ? Hein, pourquoi ? Retour sur 15

En lire + ...

« Des médias presque parfaits », pour un droit de citation

Bonjour à tous, Comme vous l’avez vu, notre première vidéo de #DMPP au sujet de la télé qui parle

En lire + ...

7 commentsOn Michael Jackson, dead or live, par Thierry do Espirito

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu