Pernaut / Sarkozy ce soir : Méfions-nous des évidences

dans Medias, Télévision, Vie politique et medias

pernaut

Personne ne l’ignore, ce soir Nicolas Sarkozy sera sur TF1, pour une interview avec Laurence Ferrari, puis un direct avec Jean-Pierre Pernaut qui sera entouré de « vrais gens ». Depuis quelques jours, la polémique enfle : d’un côté, on accuse le Président et ses équipes de s’offrir une magnifique tribune et un journaliste non seulement acquis à la cause, mais également porteur d’un univers rural et traditionnel qui rassemble une forte audience, celle de la France qui se lève tôt. De l’autre, on accuse TF1 d’être de connivence avec le pouvoir, et de montrer que sur la première chaîne, le Président est comme à la maison.

Si ces accusations me paraissent exactes, je souhaite mettre l’accent sur quelque chose qui n’a pas été évoqué jusqu’ici : A ceux qui disent que le public et Pernaut sera acquis à la cause de Nicolas Sarkozy, je pense qu’il faut leur dire de se méfier des évidences. Ce sera, en fait, exactement le contraire qui va se passer. Les questions seront « vraies » et parfois dures, toujours sous la forme de témoignages (le témoin est celui qui a le plus de force, Pernaut l’a compris depuis longtemps), et cela permettra au Président de la République d’avoir le même discours que d’habitude, du type :

Nicolas Sarkozy : « Est-ce que vous trouvez normal que vous ne touchiez que 14 euros par jour pour nourrir votre famille de 6 personnes ? »

Le téléspectateur-de-TF1 : « Non, c’est ce que j’essaye de vous expliquer, ce n’est pas normal ».

Nicolas Sarkozy : « Nous sommes d’accord, et je vais vous expliquer ce que je vais faire… « .

Jamais les téléspectateurs sélectionnés ne vont poser de questions sympathiques à Nicolas Sarkozy, et il n’y aura pas de connivence. Ils vont au contraire lui offrir une tribune pour s’expliquer, il est un professionnel de la communication, et avocat de métier.  TF1 lui propose un panel de Français qui lui seront peut-être opposés, mais aussi souvent impressionnés et qu’il ramènera à sa cause. Et il n’y aura pas de débat. Les téléspectateurs vont venir avec leurs questions, et lui avec ses réponses. De fait, on aura peut-être l’impression que la chaîne aura mis des contradicteurs en face du Président, alors que les questions semblant les plus difficiles auront finalement pour rôle de lui donner mieux la parole, et toutes les raisons de s’expliquer. C’est bien fait, tout de même…

A lire aussi

Nous étions debout et nous ne le savions pas… quelle audace !

Un jour, on se lève et on se dit « stop », cela ne peut plus durer.  On se dit : « ça

En lire + ...

225 000 visions du pire, 225 000 occasions de dire, 225 000 raisons d’agir !

La maltraitance envers les femmes ne cesse d’augmenter et les victimes se mettent à témoigner. Faut-il le voir pour

En lire + ...

Petite sélection de 8 spectacles à voir dans le OFF

Cher Public, On va pas se mentir, toi comme moi on ne va pas réussir à voir les 1592

En lire + ...

3 commentsOn Pernaut / Sarkozy ce soir : Méfions-nous des évidences

  • Tout à fait d’accord avec vous. Le decorum, l’ambiance, le public devant son téléviseur ainsi que le soit disant enjeu vont conditionner les témoins qui n’agiront que via la consigne qui leur a été donnée : poser une question.

    De fait, l’interlocuteur aura toute liberté à modeler le propos à sa convenance pour faire passer un opposant à un convertie.

    Le pouvoir de la communication…

  • comme dirait l’autre : « il faut répondre aux questions que l’on aimerait que l’on vous pose »

  • Belles analyses, je n’ai qu’à vous offrir des
    clins d’oeil satiriques sur une soiree tele !
    http://douillon.canalblog.com/
    Bons Sourires
    JEAN PATRICK

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu