La ferme célébrités, un plan plurimédiatique

dans Medias, Télévision

83632_tf1-une

Ce qui change, désormais, avec les émissions de télévision telles que La ferme célébrités, c’est que ces émissions se suivent non seulement sur le petit écran, mais qu’elles sont également adaptées aux autres médias.

Nous en avons eu un exemple intéressent ce vendredi soir, avec Mickael Vendetta (oui, encore lui), qui a tenté de faire un « coup ». Ils étaient trois à être nominés, et Mickael a été le premier à être sauvé. Ensuite, après un suspens insoutenable, c’est finalement Farid qui a été désigné pour quitter la ferme. Là-dessus, Vendetta décrète que c’est injuste, et que lui aussi quittera la ferme : « Si Farid quitte la ferme, je pars avec lui ! ». Malgré l’insistance des animateurs, il persiste et s’installe dans la petite voiture pour partir. La production indique à Jean-Pierre Foucault que l’émission s’arrête comme ça, et que les téléspectateurs auront plus d’informations demain.

Ce qui est notable, c’est non seulement que cette « décision » de Vendetta permettra de faire du buzz sur une émission qui en a bien besoin, mais aussi que de cette manière, TF1 s’assure une belle audience sur son site Internet, sur lequel on peut voir des extraits de l’émission. Il en est de même pour les nouvelles venues dans la ferme, qui vont pouvoir faire parler d’elles sur les supports du web avant d’intégrer véritablement l’émission. Cela nous montre qu’aujourd’hui, un programme télévisuel est nécessairement un produit médiatique plurimédia, qui se décline sur différents supports, comme tout autre produit marketing. Ce qui compte c’est plus la « marque » du produit lui-même que le lieu de diffusion de l’émission. Le récit s’opère en différents lieux, et il est présenté sous la forme d’un feuilleton. Les téléspectateurs sont aussi des Internautes et l’audience se disperse à la même vitesse que le marché publicitaire.

A lire aussi

YouTube comme lieu d’expression du chercheur, l’expérience de « Des médias presque parfaits » et la question de la vulgarisation scientifique

Le 10 novembre dernier, nous avons participé au colloque « Youtubeurs, Youtubeuses » organisé par l’équipe de recherche Prim à l’université

En lire + ...

DMPP #7 – Médias, pourquoi il faut ABSOLUMENT s’en préoccuper ?

Il y a une urgence, celle d’une éducation aux médias pour tous. Les médias concernent chacun d’entre nous, et

En lire + ...

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

One commentOn La ferme célébrités, un plan plurimédiatique

  • C’est d’ailleurs pour ça que toutes les sociétés audiovisuelles incitent notamment leurs journalistes à être multisupports, et notamment à alimenter le site web en informations complémentaires. Le site web assure un complément d’audience ou une audience de rattrapage. D’ailleurs la catch-up TV devrait être gartuite et intégrée dans les mesures d’audience des chaînes.

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu