Eric Besson et Luc Chatel commentateurs de la coupe du monde : un scandale

dans Medias

A en croire (mais n’est-ce pas une blague ?) un article publié sur le site de LCI, la chaîne d’information du groupe TF1 aurait monté une équipe de « passionnés de ballon rond » pour venir commenter le foot pendant la coupe du monde qui débutera dans un mois en Afrique du Sud. Dans la dream team, Stéphane Diagana, Bruno Solo, Francis Lalanne, Pascal Boniface, Alain Afflelou, Jean-Claude Dassier, François Hollande, Daniel Cohn-Bendit et… deux ministres en exercice : Eric Besson et Luc Chatel.

J’ose à peine y croire. Comment est-il possible que des ministres puissent devenir commentateurs d’un événement sportif, aussi mondial soit-il ? Nous nageons en pleine confusion des genres, et j’ose espérer que je ne suis pas la seule à trouver cette annonce tout simplement intolérable. Que des hommes politiques qui n’exercent pas de fonction particulière en ce moment se prêtent à l’exercice, en tant que personnage public intéressé par le foot, pourquoi pas. Et encore… Nous savons que François Hollande est actuellement en campagne pour lui-même et qu’il va, dans ce cadre, travailler son image auprès du public, mais bon… Par contre, que le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire et le ministre de l’Education Nationale et porte parole du gouvernement jouent aux commentateurs sportifs, nous sommes face à un problème grave.

Car ce n’est ni le métier ni la fonction d’un ministre que de faire du commentaire sportif. Il a bien d’autres choses à faire, non ? Nous sommes alors peut-être dans le cadre d’une campagne de communication gouvernementale. Eh oui, bien entendu, le ministre de l’Immigration qui n’a pas bonne presse va pouvoir parler de cette équipe si black blanc beur. Il sera accompagné du porte parole du gouvernement, donc tout cela est  logique. Mais la télévision ce n’est pas la politique, les commentaires sportifs n’ont rien à voir avec une mission ministérielle, et tout n’est pas dans tout.

Nous sommes alors dans la continuité de ce storytelling tellement a la mode depuis la dernière élection présidentielle en France, mais qui avait déjà creusé son sillon depuis longtemps. En campagne, l’homme politique doit s’humaniser, parler de lui et se rendre sympathique. Et quoi de plus fédérateur que le foot ? Alors on pourrait dire que c’est bien joué de la part du gouvernement, si tout le monde ferme les yeux là-dessus, mais encore une fois, je n’ose y croire.

C’est malheureux pour la démocratie, malheureux pour l’image de nos institutions et celle des Hommes qui les portent. Sinon, il faudrait que David Douillet se lance de la politique. Ah oui c’est vrai. C’est déjà le cas.

A lire aussi

DMPP EC#1 – Dans les coulisses de VOICI

« Des médias presque parfait » a pour ambition de proposer des vidéos d’analyse et de réflexion sur les médias. Avec

En lire + ...
DMPP #5 - La communication politique

DMPP#5 – La Communication Politique

Que s’est-il passé en matière de communication politique pendant la dernière campagne présidentielle ? La télé a-t-elle toujours autant

En lire + ...
Les pouvoirs du direct - DMPP #4

DMPP #4 – Les pouvoirs du direct

A quoi servent les émissions en direct ? Depuis quand ça existe, pourquoi on aime ça et en quoi

En lire + ...

9 commentsOn Eric Besson et Luc Chatel commentateurs de la coupe du monde : un scandale

  • Nous sommes au moins deux !

  • Là, je vois mal où est le problème, je vois simplement une fausse polémique assez inutile.
    D’accord, ces hommes sont ministres, en exercice, certes. Mais ce sont des personnes comme vous et moi, et je ne vois pas au nom de quoi ils devraient d’interdire d’accepter ce genre de proposition.
    A ce moment là, autant interdire aux maires d’exercer un métier en dehors de leurs fonctions. Si vous êtes fan de cuisine, et que Cuisine TV vous propose de participer à une émission, est-ce que vous refuseriez parce que ce n’est pas votre domaine professionnel?
    Non, il n’y a pas là de quoi fouetter un chat. Un homme politique footeux reste un homme footeux.

  • Pingback: La tête dans le poste, "Parce que les médias se regardent de l'intérieur" ()

  • Je pense justement qu’un homme politique n’est pas un homme médiatique comme les autres, puisqu’il y a la « sanction » du vote et la question du pouvoir.

  • Oh, cette question du vote « sanction » n’est pas un réel problème: si le politique passe pour un abruti, que ce soit devant les caméras du petit journal ou dans un programme sportif, je ne vois pas la différence.
    La question du pouvoir? Et bien, je ne vois pas non plus où elle influe dans ce domaine précis. On parle de ministres, ils n’ont pas de pouvoir particulier dans le domaine du sport.
    Certes, je conçois que l’on puisse être étonné de voir ces personnes commenter un match de foot. Je comprends même que l’on puisse le voir comme une légère infiltration du gouvernement dans les médias. Mais de là à en faire une polémique… Il y a un grand pas tout de même. Ces décisions ne sont pas vraiment choquantes à mes yeux.

  • Pingback: Besson et Chatel feront du foot à la récré « ()

  • La confusion des genres n’a-t-elle pas commencé quand les politiques ont commencé à fréquenter thierry ardisson?

  • « si tout le monde ferme les yeux là-dessus » : combien de fois s’est-on dit ça, depuis l’élection de celui dont le nom est maudit, que c’était pas possible, pas à ce point-là, qu’ils n’allaient pas oser ! Et puis si, « c’est même à ça qu’on les reconnaît », aurait ajouté Audiard. Misère.

  • Au K…uébec, la K…ORRUPTION n’aura qu’un temps
    http://www.dedicaces,info

    au K…uébec ces jours-ci
    c’est par la K…ualité du fumier
    qu’on peut intuitionner
    les futures récoltes

    En ce moment même, Dieu sculpte l’âme du K…uébec
    oar ses rêveurs equitables en marche vers le pays oeuvre d’art
    comme Dieu a sculpté l’âme de l’oratoire St-Joseph
    par son rêveur équitable K…ue fut le frère André:))))

    Mon nom est Pierrot Rochette

    Il y a 35 ans, je fondais les boîtes à chansons les deux Pierrots dans
    le Vieux Montréal.

    Il y a trois ans, je donnais tous mes biens pour devenir ermite des
    routes
    (www.demers.qc.ca, chansons de pierrot, paroles et musique, entrevue à
    la radio de
    radio-canada de sept-iles, en deux parties. Mon objectif étant
    d’allumer sur ma route de
    nomadisme politique une masse critique de rêveurs équitables de façon à
    ce qu’après ma
    mort, cette masse critique de vies privées oeuvre d’art fasse surgir le
    concept du pays
    oeuvre d’art, comme contribution au K…uébec du 21eme siecle.
    (www.reveursequitables.com)

    Il y a deux ans et demie, deux jeunes femmes cinéastes me trouvèrent
    endormi sur une
    galerie et me firent part de leur rêve: faire un documentaire sur ma
    démarche politique
    en me suivant épisodiquement avec une caméra. Un six minutes de leur
    oeuvre est offert
    sur le site internet suivant: (www.enracontantpierrot.blogspot.com).

    Samedi soir le 4 décembre 2008 à Montréal, à 20 heures au CAFE QUI
    FAIT QUOI (coin
    sherbrooke, St-Denis), aura lieu la première de la projection de ce
    documentaire
    intitulé: MON AMI PIERROT, LE DERNIER HOMME LIBRE. Après le 45 minutes
    que dure cette
    projection, je répondrai aux questions en chantant avec ma guitare
    quelques unes de mes
    105 chansons politiques écrites sur la route sur de vraies rencontres
    et de vraies
    histoires vécues.

    p.s.

    Sur le site web (www.reveursequitables.com), est aussi offert une
    partie de mon
    oeuvre littéraire. Un premier 1000 pages politique intitulé MONSIEUR
    2.7 K (k… pour
    K…uébécois) et comme second titre LE JOURNAL-COURRIEL DU DERNIER
    HOMME LIBRE.

    A partir d’une lecture post-internet des 50 ans de la révolution
    tranquille, MONSIEUR
    2.7 K defend l’hypothèse théorique suivante:

    Les 50 ans de la révolution tranquille peuvent s’interpréter comme un
    outil
    méthodologique que se sont donné les K…uébécois pour réaliser en trois
    temps
    dialectiques le manifeste du refus global de 1948.

    ier temps

    De 1960 à 1995, le projet de l’indépendance du K…uébec fut vécu
    comme un attracteur
    philosophique permettant un rattrapage économique et social répondant
    comme un écho à la
    sirène de la modernité nord-américaine, provoquant par conséquence
    systémique la primauté
    des droits collectifs sur les droits individuels

    2eme temps

    En 1995, la rupture épistémologique que constitua la chute du mur
    ethno-linguistique
    du référendum parizeau peut etre interprétée comme un rattrapage de la
    nouvelle
    conjecture mondiale annoncée par la naissance d’internet (1989) et la
    chute du mur de
    Berlin (1989).

    3eme temps

    De 1995 à aujourd’hui, Le K…uébec comme le reste du K…anada est
    passé d’une
    société verticale pré-internet à une société horizontale post-internet
    (cellulaire,
    facebook, twitter etc…) consacrant les structures collectives déjà en
    place comme
    outils satisfaisant devant la demande croissante de la primauté des
    droits individuels
    sur les droits collectifs, de quelque nature que ce soit.

    CONCLUSION

    L’intense corruption publique que vit le K…uébec en ce moment peut
    être interprétée
    comme une transition d’une structure démocratique à une autre, dans la
    ligne de rupture
    de pensées de Montesquieu (la séparation des pouvoirs),Lammenais (une
    naiton = langue,
    race, religion), Wilfrid Laurier (les droits ont primauté sur la
    langue, la race et la
    religion), Franck Scott (la charte des droits et libertés annoncant le
    surgissement du
    futur pays oeuvre d’art, (Pierrot Rochette)(le pays oeuvre d’art
    n’étant possible que par
    la masse des vies privées oeuvre d’art) (www.ww.demers.qc.ca, l’ile de
    l’éternité de
    l’instant présent, prologue, on m’y écrit) (www.demers.qc.ca, chansons
    de pierrot paroles
    et musique, 2eme partie de l’entrevue à Radio-Canada.

    La crise de corruption que vit le K…uébec ces jours-ci invite
    peut-être les citoyens
    de toutes les régions du Canada à une réflexion du genre de celle-ci:

    La liberté la plus grande de toutes consiste à réformer son
    existence, condition
    préalable à toute réforme de la société.

    A partir de cet a priori, on pourrait définir le rêveur équitable du
    21eme siècle de
    la façon suivante; un rêveur équitable, ce serait toute personne qui
    prend la décision de
    prendre soin du rêve d’une autre personne qu’importe sa race, sa
    langue, sa religion et
    cela, SANS INTERET PERSONNEL CACHÉ.

    En ce sens, ce serait la masse critique des vies privées oeuvre d’art
    (une vie oeuvre
    d’art au 21eme siècle, ce serait toute personne qui utilise son passé
    comme un coffre
    d’outil pour sculpter son rêve équitable au service du bien commun) qui
    permettra un jour
    le surgissement d’un concept nation que j’appelle: LA NATION OEUVRE D’ART

    Pierrot
    ermite des routes

    pierrot@reveursequitables.com

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu