Des « Bleus » aux « Socceroos », ou la folie des surnoms dans le foot par Cyril Jegado

dans Coupe du monde du Semioblog

A l’évocation de la coupe du monde en Afrique du sud, deux mots reviennent constamment a nos oreilles : le vuvuzela qui aurait aussi pu s’appeler : la-trompette-qui-fait-un-bruit-d’essaim-d’abeilles-et-qui-te-prend-bien-la-tête et les Bafana bafana, qui veut simplement dire : « les garçons, les garçons » … pas très original mais pas faux non plus a vrai dire…

A y regarder de plus près, presque toutes les équipes ont des surnoms. Pour certains, il ne faut pas  chercher bien loin. Ainsi, les bleus symbolisent la France, la squadra est azzura, les oranje sont hollandais, pas besoin non plus de traduction pour découvrir l’équipe albiceleste (argentine), simplement céleste (uruguay), ou bicolore (honduras),  les auriverde (vert –doré) nous viennent du Brésil et les all white viennent prendre a contre-pied les fameux all black du rugby (Nouvelle Zélande).

Pour certains pays, une référence à ses habitants tient lieu de surnom. Ainsi, les Yankee nous viennent des USA, les aztèques du Mexique, ou les samourais bleus du japon. D’autres tentent d’impressionner d’entrée. Par exemple, les danois sont de la dynamite (danish dynamite), les espagnols prédissent une furie (furia roja), quand à la Mannschaft si le nom sonne dur, il veut simplement dire équipe en Allemand. Les drapeaux peuvent aussi prendre une part dans le surnom d’une équipe, ainsi la séléçao des quinas (référence aux 5 écus sur le drapeau portugais), les black star en référence aux étoiles du  drapeau ghanéen ou les lions d’Angleterre surnom bizarre s’il en est, tant il y a peu de chance de croiser des lions dans Londres… Par contre pourquoi pas des fennecs en Algerie, des éléphants en cote d’ivoire ou des aigles que ce soit au Nigeria (super eagles) ou en Serbie (les aigles blancs) ?

D’autres surnoms sont assez inexplicables. Pourquoi des diables rouges en Corée du sud ou les moustiques de la même couleur en Corée du nord ? On comprends mieux le surnom des Australiens puisque les Socceroos  sont la contraction de soccer et Kangaroo (kangourou).

Les joueurs ne sont pas en reste, ainsi Zidane restera a jamais Zizou (inventé par Roland Courbis son entraineur à Cannes), Maradona sera pour toujours el pibe de oro (le gamin en or), papin indissociable de JPP ou le kaizer, franz beckenbauer. Mais c’est sans aucun doute les Brésiliens qui sont les champions du monde du surnom et ont comprend vite pourquoi, car si à la place de :  Pelé,  Zico, ronaldhino qui centre pour Juninho, les commentateurs auraient du dire : edson arantes do nascimento, arthur antunes coimbra , Ronaldo de assis moreira qui centre pour Antonio Augusto ribeiro reis junior qui marque le gooooooooooaaaaaaaaaaaaallllllll il y a fort à parier que le ballon ait franchi la ligne  avant la fin du commentaire.

Cyril Jegado

Quelques mots sur l’auteur :

. Cyril Jegado.  Il a exercé milles et un métier avant de partir sur les routes du monde à vélo pendant 6 années, à son retour la seule chose qu’il souhaitait faire était de voyager encore et encore. Il est ainsi devenu naturellement guide touristique pour voyages d’aventures. Ayant grandi dans la banlieue de Saint Etienne et ayant vu des dizaines de match à de Geoffroy Guichard, il est un vrai fan de foot et n’as pratiquement pas raté un match de l’équipe de france depuis 1977.

La coupe du monde du Semioblog

A l’occasion de la coupe du monde, le Semioblog a monté une équipe de 11 chroniqueurs qui ont pour mission de regarder ce que la coupe du monde provoque sur la société et les médias. Le Semioblog leur a donné carte blanche pour nous raconter un mois de sport populaire, de rassemblements, de business, de bonheurs et de malheurs.

A lire aussi

DMPP EC#1 – Dans les coulisses de VOICI

« Des médias presque parfait » a pour ambition de proposer des vidéos d’analyse et de réflexion sur les médias. Avec

En lire + ...
DMPP #5 - La communication politique

DMPP#5 – La Communication Politique

Que s’est-il passé en matière de communication politique pendant la dernière campagne présidentielle ? La télé a-t-elle toujours autant

En lire + ...
Les pouvoirs du direct - DMPP #4

DMPP #4 – Les pouvoirs du direct

A quoi servent les émissions en direct ? Depuis quand ça existe, pourquoi on aime ça et en quoi

En lire + ...

2 commentsOn Des « Bleus » aux « Socceroos », ou la folie des surnoms dans le foot par Cyril Jegado

  • J’ai juste une petite remarque à faire sur cet article que je trouve original et dont il fallait avoir l’idée: c’est que l’équipe d’Angleterre s’appelle les « 3 Lions » tout simplement parce que leur emblême est représenté par 3 lions à l’horizontale, un peu comme le coq en équipe de France. Bien à vous.

  • Excellent billet, et effectivement les commentateurs ne serai vraiment pas aidés avec les noms brésiliens ^^

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu