La Bande Originale au festival d’Avignon, de l’humour en musique

dans Fest. Avignon 2010

Cinq musiciens doivent répéter avant le spectacle. Un régisseur essaye de gérer la situation qui s’avère de plus en plus compliquée. Et le comique surgit de partout, à partir des mélodies du compositeur Offenstein, synthèse de Jacques Offenbach et de Leonard Bernstein…

Le public assiste à une sorte de bataille d’instruments à vent, l’un des musiciens refuse de jouer de la « trombinette », et le batteur pète les plombs en balançant derrière lui des dizaines de baguettes. Il s’agit de l’une des bonnes surprises du off cette année, une forme d’humour inattendu, qui montre que le talent musical peut se mêler à des scènes délirantes, passant d’Offenbach au générique des Feux de l’amour, en allant jusqu’à faire fredonner les spectateurs pour aider le musicien qui n’a pas envie de bosser.

Ce spectacle est écrit et mis en scène par Marc Locci, qui interprète également le rôle d’un régisseur énergique et drôle, qui n’hésite pas à interagir avec le public. « Silence on répèt ! »  est une sorte comédie de music-hall montrant que l’humour et la musique peuvent s’exprimer de concert.

Virginie Spies

A voir jusqu’au 31 juillet au théâtre du Bourg Neuf, 21 heures.

A lire aussi

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu