L’Egypte, TF1 et la ménagère de moins de 50 ans.

dans Culture et Société, Internet, Medias, Télévision

Mardi dernier, le journal de 20 heures de TF1 a réalisé sa plus faible audience depuis 1996 sur la cible des ménagères de moins de 50 ans. La première chaine a même été battue par M6, qui a rassemblé 23,9% des fameuses ménagères, contre 22,4% pour TF1. Jeudi soir, Laurence Ferrari consacrait une édition spéciale à l’Egypte, le journal a été vu par 6,9 millions de téléspectateurs, et 26,9 % de part d’audience, résultats encore inférieurs à l’audience habituelle.

Depuis plusieurs jours, nous pouvons entendre les analyses (non) éclairées de « spécialistes » expliquant sur plusieurs médias que si la ménagère ne regarde plus le 20 heures, c’est parce qu’elle ne s’intéresse pas aux événements en Egypte. Oui, la ménagère serait fatiguée, elle en aurait marre des problèmes en Egypte, et elle préfèrerait se divertir en regardant la fiction d’M6 à la même heure. C’est évidemment c’est ce que pense aussi TF1, puisque ce vendredi soir, ce n’est plus l’Egypte qui a fait l’ouverture du 20 h de TF1, le sujet n’arrivant qu’au bout de dix minutes.

Que TF1 modifie la hiérarchisation de ses informations, cela ne peut nous étonner, puisque c’est dans la logique de la première chaîne de tenter de « donner » à ses téléspectateurs ce qu’ils souhaitent, et de répondre le plus vite possible aux tendances. Si la ménagère ne veut pas d’Egypte, on lui donnera du fait divers. On peut le regretter, mais TF1 agit comme ce qu’elle est : une entreprise privée qui se doit d’être la plus performante possible. Ce qui compte, c’est que la ménagère de moins de 50 ans (celle qui achète, celle qui consomme), soit présente un peu avant 20 heures pour regarder les publicités et assouvir dès le lendemain sa soif de consommation chez Auchan (vous pouvez remplacer le nom de cette enseigne par Leclerc ou Carrefour, ce post n’étant pas sponsorisé).

Ce qui me surprend, et qui m’agace terriblement, ce sont ces analyses disant que la ménagère ne s’intéresse pas à l’Egypte. Car non seulement la ménagère (c’est vous, c’est moi), s’intéresse certainement à l’Egypte, mais elle s’y intéresse tellement qu’elle n’a pas besoin du 20 h de TF1 pour se tenir informée. Car la ménagère a acheté un ordinateur à la Fnac, voire un iPad chez Boulanger, sur les conseils des publicités qu’elle avait pu voir sur TF1, et du coup, elle a très bien compris, la ménagère, que ce serait beaucoup plus rapide, facile et clair de se passer de TF1. Alors, elle s’informe grâce à Internet, lisant Le Monde ou le Nouvel Obs en temps réel, elle regarde Google actu, suit les infos sur Twitter.

Pris à son propre piège d’une programmation et de formats, une grande chaîne comme TF1 ne peut plus convaincre son audience comme au temps jadis, où il n’y avait que peu de médias et peu de chaînes. Il va falloir s’y faire, et surtout expliquer que, loin d’être débile comme ce serait si facile à croire, la ménagère s’intéresse à l’actualité internationale, et c’est même pour cela qu’elle est capable de trouver l’information dans des lieux dignes de ce nom.

A lire aussi

DMPP #8 – Pourquoi Noël commence de plus en plus tôt ?

Les marchés de Noël font le bonheur des médias et les séries de Noël commencent dès le début du

En lire + ...

YouTube comme lieu d’expression du chercheur, l’expérience de « Des médias presque parfaits » et la question de la vulgarisation scientifique

Le 10 novembre dernier, nous avons participé au colloque « Youtubeurs, Youtubeuses » organisé par l’équipe de recherche Prim à l’université

En lire + ...

DMPP #7 – Médias, pourquoi il faut ABSOLUMENT s’en préoccuper ?

Il y a une urgence, celle d’une éducation aux médias pour tous. Les médias concernent chacun d’entre nous, et

En lire + ...

3 commentsOn L’Egypte, TF1 et la ménagère de moins de 50 ans.

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu