« Vincent Delerm, les bobos et Avignon » par Cécile Guthleben

dans Fest. Avignon 2011

Pendant le mois de Juillet, le Semioblog vous invite au festival d’Avignon. Cécile Guthleben nous propose quelques réflexion sur les bobos qui fréquentent le festival.

Depuis son premier album sorti en 2002, Vincent Delerm apparaît comme une figure de proue des bobos parisiens. De « Tes parents », où il dresse le portrait de parents profs qui lisent Télérama à « Quatrième de couverture » dans laquelle il raconte une rencontre devant un bouquiniste sur le quai des Grands Augustins, il accumule avec tendresse les clichés sur ce genre auquel il appartient. Jusqu’alors cantonné à quelques arrondissements de la capitale, Vincent Delerm a fait prendre l’air aux bobos avec « Le Monologue Shakespearien » (clic, clic, clic)

Dans cette chanson, Vincent Delerm croque avec humour les conversations des bobos au Festival d’Avignon. D’une pièce de Shakespeare à laquelle il n’a rien compris, aux bières bues aux terrasses, tout y passe. Et force est de constater que l’on s’y reconnaît, nous autres bobos en exil.

Le bobo de passage à Avignon en juillet fréquente à la fois le IN et le OFF. Côté cour d’honneur, cette année, il aura opté pour le spectacle « Cesena » d’Anne Teresa de Keersmaeker à 4h30. Parce que ça le fera de raconter cette « expérience » à la rentrée à ses potes qui auront opté pour l’île de Ré – même si, comme le dit Fabrice Luchini, « L’île de Ré c’est niqué ». S’il a choisi du théâtre et même s’il n’a rien compris, il citera Delerm sans l’avouer : « Pas de décor, pas de costume c’était une putain d’idée ».

Côté OFF, ce sera plutôt pièces contemporaines, mises en scène minimalistes, ou spectacles joués par des potes comme lui habitués du café Prune, ou du Jaurès, proche du cour Florent. Oui, à Paris. Car, loin de la capitale, le bobo a besoin de quelques repères, sinon il est tout perdu. De même, il s’arrangera pour retrouver quelques connaissances rue des Teinturiers pour un verre ou deux. Car le bobo aime l’entre soi. Surtout quand il sort de Paris.

Aux terrasses, ce sera rosé ou demi citron, bien vu, Vinc’. Programme du OFF sous le coude et clope au bec, le bobo fera mine d’avoir tout vu et tout fait lorsque ses voisins de table lui parleront du Beckett qu’ils ont vu la veille.

Entre Paris et la cité des papes, le bobo ne changera pas vraiment de look. Il troquera simplement le pull en cachemire pour le tee-shirt tunisien, les bottes en cuir pour des sandales compensées et ajoutera un chapeau de paille. Le tout, bien joliment griffé – mais on ne citera pas de marque, c’est mal – ou trouvé dans une friperie du Marais.

Enfin, comme le souligne Vincent Delerm, le bobo rencontrera une fille – ou un garçon, c’est selon, le bobo peut avoir des chromosomes XX – de Levallois ou de Bagnolet avec qui il planifiera son prochain week-end en Normandie.

Mais, après quelques jours de théâtre, de soleil et de terrasses, le bobo s’en retournera à son boulot dans la comm’, la mode ou le journalisme dans la grisaille parisienne… Car, si le bobo apprécie de quitter la capitale, il n’aime rien de plus que la retrouver.

Cécile Guthleben.

Quelques mots sur l’auteur :

Cinéphile à la plume vengeuse Cécile Guthleben n’hésite jamais à faire part de ses coups de coeur et de ses coups de gueule. Alsacienne d’origine, Parisienne d’adoption et Avignonaise de coeur, elle saute dans le TGV dès qu’une occasion se présente pour rejoindre les rives du Rhône. Vous pouvez aussi la suivre sur Twitter ici : Clic, clic, clic.

A lire aussi

Les pouvoirs du direct - DMPP #4

DMPP #4 – Les pouvoirs du direct

A quoi servent les émissions en direct ? Depuis quand ça existe, pourquoi on aime ça et en quoi

En lire + ...

DMPP #3 – Politique People

Pourquoi les politiques dévoilent-ils leur vie privée ? Pourquoi on vole leur intimité, depuis quand ça existe et comment

En lire + ...

DMPP #2 Pourquoi on regarde la télé-réalité (ou pas) ?

Pourquoi votre maman, votre voisin, votre fils, ou vous-même regardez la télé-réalité ? Hein, pourquoi ? Retour sur 15

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu