Mythologies : La deux chevaux, par Aurore De Schepper

dans Mythologies

De nos jours l’automobile n’est plus un simple moyen de transport mais pratiquement une œuvre d’art ou même un accessoire de mode. On ne choisit plus sa voiture simplement pour sa fonctionnalité mais pour sa forme, son design, son esthétique, sa couleur, ses matières… Mais surtout on essaie d’être le plus original possible dans une société où la production en série s’est démocratisée et où la ressemblance est devenue monnaie courante. Alors plutôt que le tuning assez ringard et les couleurs criardes, des personnes se tournent vers le vintage. Ne pouvant revenir aux calèches tirées par des chevaux, ils optent pour l’indémodable 2CV.

Cette voiture, véritable OVNI des automobiles impose son gabarit intemporel dans nos rues modernes. La 2CV créée au départ comme une voiture populaire pour les classes sociales ayant un faible revenu est devenue à notre époque un véritable objet de collection et a créé une communauté autour d’elle. Véritable objet de culte elle fascine par ses formes arrondies et généreuses. Mise sur un autel elle représente tout à la fois, objet minimaliste par sa simplicité et sa sobriété, objet nostalgique, objet populaire, objet vintage, objet rare mais pourtant si présent à la fois, mais surtout objet à la forme si humaine. En effet la première chose que l’on remarque sur la 2CV ce sont ses phares si humains, que l’on prend souvent pour des yeux qui sont présents à tout instant pour nous éclairer et nous protéger. Il y a aussi sa forme qui est si généreuse et toujours joyeuse. Mais ne croyez pas que cette voiture sera docile car comme nous elle a du caractère et elle sait se faire entendre notamment par son moteur qui parfois peut faire des siennes en refusant de démarrer lorsqu’il fait trop froid ou tout simplement lorsque celui-ci ne veut pas. Il faut alors énormément de patience avec cette voiture qui ne demande qu’à ce qu’on lui montre des marques d’affection. C’est surement cette forme si proche de nous sans nous ressembler pour autant qui a permis à cette voiture de séduire la plupart d’entre nous.

Robuste, fiable après tant d’années de services elle incarne la sureté et la qualité.  Pourtant la 2CV est l’une des voitures les moins sécurisée de nos jours, elle ne possède aucun air bag et il n’y a qu’un morceau de tôle entre la route est les occupants de la voiture. Au début la voiture ne possédait même pas de serrure, le seul antivol était une barre entre le volant et le siège du conducteur. La seule sécurité qui est présente dans la voiture est la ceinture de sécurité. Mais celle-ci ne roule pas vite, ne se retournera jamais, ne cale pour ainsi dire jamais aussi et surtout roule depuis des décennies sans avoir de problèmes majeurs et cela suffit à donner d’elle l’idée d’une voiture fiable et sécurisante.

Plus qu’un objet à la mode, la 2CV est devenue une pièce de collection que l’on s’arrache comme dans les éditions limitées. Plus en fabrication depuis 1990, les collectionneurs les achètent à prix d’or. On retrouve des 2CV de toutes les couleurs, customisées, mais aussi très souvent dans un état irréprochable comme si elles venaient de sortir de l’usine. Cet objet fascine peut être plus à cause de la communauté qu’elle a engendré que par elle-même. En effet, cette voiture très simple et très populaire ne se serait jamais retrouvée dans des salles de collections si l’amour que les gens lui portent n’était pas aussi fort. On peut le remarquer encore aujourd’hui grâce au comportement des gens lorsqu’ils croisent le regard de cette voiture. Il y a d’abord ceux qui l’ont connu et peut être même conduit et qui la regardent avec amour et nostalgie, ils ont alors un œil bienfaiteur et protecteur pour cette voiture qu’ils ont tant apprécié. Mais il y a aussi ceux qui la découvrent pour la première fois et qui la voient comme un objet de curiosité, de rareté mais aussi d’amusement, leur regard curieux montre alors leur envie de pouvoir découvrir plus longuement cette voiture qu’ils n’ont jamais vu auparavant. Enfin il y a ceux qui ne la connaissent que vaguement et qui ne se sont jamais approché d’elle, pour eux aussi la curiosité est à son comble et l’envie d’essayer de conduire cette voiture hors norme est à son paroxysme.

Cette curiosité et cet amour est d’autant plus fort pour les personnes qui possèdent cette voiture. Bien qu’étant une voiture de collection, la communauté qui est regroupée autour de la 2CV ose se montrer, je dirai même qu’ils veulent se montrer mais surtout mettre en avant leur bolide. En effet la 2CV est censée être un objet plutôt rare du fait de l’arrêt de sa fabrication et pourtant on peut en croiser à tous les coins de rue. Cette communauté est même très remarquable par son comportement en voiture, notamment lorsque deux propriétaires de 2CV se rencontrent, par politesse ou par appartenance à un même groupe ceux-ci se saluent toujours.

La popularité de cette voiture ne date pas d’aujourd’hui. Elle a commencé à séduire grâce à de nombreux films, mais aussi par l’image des bonnes sœurs qui la conduisaient. Puis elle est devenue monnaie courante et des abréviations ainsi que des surnoms dans toutes les langues ont fleuri pour la nommer.

Cette voiture qui est intemporelle revient au goût du jour, dans notre époque « sur-technologique » les personnes essaient de plus en plus de se rattacher à d’anciennes valeurs. Cela passe par exemple par la mode où la série Mad Men a remis au goût du jour les vêtements des années 60 ; par la décoration où les anciennes maisons font rêver toute une population ; par la cuisine où les « anciens légumes » qui étaient utilisés en temps de guerre où mêmes avant retrouvent une nouvelle jeunesse et enfin par les automobiles où pour compléter ce look totalement vintage rien de mieux n’a été trouvé que d’utiliser la 2CV. Rolls Royce de la vieille voiture, elle n’a pas dit son dernier mot et compte bien envahir les routes avec le peu de modèles qu’il existe encore.

Aurore De Schepper.

Quelques mots sur la catégorie « Mythologies » : clic, clic, clic.

A lire aussi

DMPP #3 – Politique People

Pourquoi les politiques dévoilent-ils leur vie privée ? Pourquoi on vole leur intimité, depuis quand ça existe et comment

En lire + ...

DMPP #2 Pourquoi on regarde la télé-réalité (ou pas) ?

Pourquoi votre maman, votre voisin, votre fils, ou vous-même regardez la télé-réalité ? Hein, pourquoi ? Retour sur 15

En lire + ...

« Des médias presque parfaits », pour un droit de citation

Bonjour à tous, Comme vous l’avez vu, notre première vidéo de #DMPP au sujet de la télé qui parle

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu