Dans les yeux de Tabatha : « Pourquoi les grands ont un doudou ? »

dans Dans les yeux de Tabatha

Tabatha est une petite fille de 6 ans. Elle découvre le monde, et le regarde aussi  à travers les médias, et elle nous raconte ce qu’elle y voit.

Je suis grande, j’ai six ans. Six ans et demi même. Et ça fait bien longtemps que je n’ai plus de doudou attitré. J’ai arrêté le doudou après la première année de maternelle, ouais. Et fièrement.

Alors, bien entendu, j’ai toujours des doudous par-ci, par-là, avec lesquels je m’endors où que j’emmène en voyage, c’est normal. J’ai que six ans tout de même.

Mais j’ai constaté quelque chose : c’est que si nous, les enfants de six ans nous n’avons plus de doudou attitré, ce n’est pas le cas des « grands » (les grands ce sont les parents et tous ceux qui sont grands OK ?) Bon.

Donc, les grands ont des doudous. Ou plutôt un doudou. Et ils en ont un seul, exclusif, il a la forme d’un téléphone, genre un iphone, un blackberry ou quelque chose dans ce genre là. Les grands emmènent leur doudou partout : Au travail, en soirée, dans les dîners (ils le posent à côté de leur assiette), ils le caressent et aussi : ils dorment avec. Oui. Les grands dorment avec ce doudou qui fait téléphone, réveil, qui leur raconte des histoires, leur montre des photos et même parfois des dessins-animés (ou des films je sais pas).

Ma maman m’a dit qu’avant, il n’y avait pas de doudous comme ça et que les gens se débrouillaient sans. Ils n’étaient pas « connectés pareil », elle m’a dit. Bon, OK je veux bien. Mais c’est difficile à croire, parce qu’aujourd’hui, ils en on tous un, enfin bon, je la crois c’est ma maman… Mais quand même.

C’est étrange, cette habitude vous trouvez pas ? J’ai déjà vu des grands comparer leurs doudous, surtout quand ils en ont un neuf. Ah oui, parce que les grands, il ne gardent pas leur doudou toute la vie, non, ils en changent souvent, et alors, vous savez ce qu’ils font avec le vieux ? Ils le vendent ! Mais comment on peut vendre un doudou avec lequel on a passé un an ou deux ? Avec lequel on a dormi et tout ça ? On dirait qu’ils n’ont pas de cœur, les grands.

Pourtant si, ils en ont un de coeur. La preuve : l’autre jour, il y a un inventeur de doudous qui est mort, et bien tout le monde était triste. Le Monsieur s’appelait Steeve Jobs, il avait été créateur de doudous « révolutionnaires », alors du coup c’était triste pour les propriétaires de doudous. Mais en vrai, ils vont quand même changer de doudou. Il paraît qu’il y en a un nouveau qui arrive là, et même que mon papa il en a déjà un : trop de la chance.

Donc voilà. Je n’ai plus de doudou attitré à six ans (et demi), mais les grands ils en ont un. Et nous les enfants, on peut rien leur dire. On peut éventuellement jouer avec de temps en temps, mais pas plus. C’est le doudou des grands. Ce monde est bizarre. Surtout que tout le monde a l’air de trouver ça tout à fait normal.

Allez, bisous.

Tabatha.

A lire aussi

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Vernissage, ou les masques du quotidien

  Un soir, Véra et Michaël reçoivent leur ami Ferdinand pour inaugurer leur nouvelle décoration d’intérieur. Quoi de plus

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu