Riposte party, Twitter et maximes de La Rochefoucauld, par Anne-Claire Ruel

dans Elections présidentielles, Medias, Vie politique et medias
Romain Pigenel et Ambre Cerny - Crédit photo Margot L’Hermite

Cheveux blonds attachés, lunettes noires, allure follement rock n’roll, Romain Pigenel, responsable du pôle influence de François Hollande, donne les dernières consignes de cette journée de février à Mehdi Yanis et Ambre Cerny, sa petite équipe de la cellule 405 au quatrième étage du 59 avenue de Ségur: «  A votre avis, à quelle heure balance-t-on le mail pour avoir le plus d’audience ? Qui se charge de le faire ce week-end ? ». Ses traits sont tirés. Les journées sont longues depuis le début de la campagne. « Je ne dors pas beaucoup », explique cet inconditionnel de Gramsci. « Plus que jamais, en ces temps troublés, il faut allier le pessimisme de l’intelligence à l’optimisme de la volonté» aime-t-il rappeler. Pas de répit pour ce proche de Julien Dray. Conseiller du vice-président en charge de la culture au Conseil Régional d’Ile de France le jour, il orchestre la campagne d’influence du crépuscule jusqu’aux plus sombres heures de la nuit.

Le matin même de notre entrevue le 3 février, il est venu en compagnie de Vincent Feltesse, le « Monsieur Web » du candidat socialiste, présenter à la presse « Toushollande.fr », le site de mobilisation pour soutenir François Hollande en « un seul clic ». La politique, il l’a dans le sang depuis son plus jeune âge. « Je suis originaire de Nancy. J’ai intégré l’ENS après une prépa dans ma ville d’origine. Je suis une erreur statistique en somme » s’amuse Romain Pigenel. « Mes parents étaient de gauche, alors oui, on peut parler d’une forme d’atavisme. Mais ma vocation politique est née sur les bancs de l’ENS lorsqu’avec plusieurs de mes camarades, nous avons créé la première section socialiste de l’Ecole».

ROMAIN PIGENEL : INFLUENCEUR, BLOGUEUR, POLITIQUE

Lorsqu’on demande aux trentenaires de l’équipe de campagne de François Hollande s’ils se considèrent comme des hommes politiques, un sourire vient illuminer subrepticement leurs visages. Signe que les temps ont changé. Romain, lui, assume ce statut. Il est un homme politique ET le blogueur de Variae. Une nouvelle génération Y de trentenaires militants émerge. Des têtes bien faites, tout comme leurs prédécesseurs, mais plus encore une vision de la vie décomplexée et rock n’roll, des domaines de compétences propres et reconnus et déjà plusieurs métiers, comme autant de cordes à leurs arcs. De vrais « slashers » en somme.

Partager sur les réseaux un blog, une vidéo, un billet, faire un don et surtout participer au porte-à-porte organisé… Pour la première fois en France, la mobilisation sur le terrain a rejoint dans un même mouvement la mobilisation on line grâce au nouvel outil de marketing politique digital qu’est le site « TousHollande.fr ».

Port d’attache de la Gauchosphère, le site a servi tout à la fois de base de lancement et de caisse de résonnance pour démultiplier les messages du candidat et agir concrètement sur le terrain. « La distinction entre off et on line est dépassée. Aujourd’hui un militant peut faire du porte à porte durant la journée et relayer en un clic une action sur facebook ou twitter le soir » témoigne Romain Pigenel. En un mot, l’objectif est de faire des militants de véritables médias.

Et c’est précisément ce qu’ont permis les « Ripostes parties » qu’il a organisé au QG de François Hollande, à Solférino ou même à la Bellevilloise le 2 mai pour « LE » débat de l’entre-deux tours, véritable catalyseur médiatique.

Dans la salle du Loft équipée pour l’occasion d’écrans géants et de web haut débit, des dizaines d’activistes numériques. Les « habitués » de ces ripostes ont été encouragés à inviter leurs amis du Front de Gauche ou de EELV. Objectif : s’unir pour suivre et commenter l’événement.

Dans leur boîte mail, après s’être préalablement inscrits au « Google Group Riposte », ils reçoivent des argumentaires et des propositions d’actions sur le web (articles à commenter, facts checking, tweets à diffuser, sondages proposés par un media online, etc). Chacun peut également proposer du contenu à l’ensemble de cette petite armée numérique réunie pour l’occasion. Libre à elle ensuite de relayer ou non ces informations.

TWITTER OU LES MAXIMES DE LA ROCHEFOUCAULD

Toute la force de ce dispositif tient au fait d’allier Internet à la puissance des médias classiques tout en créant une forme de « happening » fédérateur pour les activistes. Ce qui offre la possibilité de sortir du corner des quelques 500 000 comptes actifs sur Twitter. En réalité, l’équipe de François Hollande a utilisé ces « Ripostes Parties » pour « faire de l’image » et organiser un vrai « plan de communication » grand public. La présence à Solferino de Ségolène Royal pour « livetweeter » l’émission Des Paroles et des Actes sur France 2, le 26 avril, participe de ce mouvement de mise en lumière. C’est une vraie vitrine médiatique qui a assuré une plus forte audience à cet événement et a donné à voir une Gauche moderne et unie.

Alors, moderne twitter et ses 140 signes? « Twitter, c’est la continuation d’une tradition très française qui est  l’art de la belle phrase » explique Romain Pigenel, avant d’ajouter « Voyez, La Rochefoucauld, les Maximes ? En fait, c’est twitter ! ».

Anne-Claire Ruel

 —

Extrait de la « Nouvelle Edition » du 16/02/12 sur Canal+. Romain Pigenel y présente l’action de l’équipe de François Hollande sur le Web : http://presidentielle2012.canalplus.fr/emissions/la_nouvelle_edition?video=593275

Quelques mots sur l’auteur :

Anne-Claire est passée par les agences de com’ TBWA Corporate et Equancy & Co avant de fonder la sienne, Felicity Jane, en février 2012 après un périple seule autour du monde. Cette passionnée de cinéma et de peinture, co-auteur du Guide de Paris en Métro, écrit actuellement un livre sur le « Paris Hype » qui sortira en septembre, toujours aux Ed. du Chêne. En parallèle, elle suit les stratégies de communication politique pour Slate.fr et prépare un docu sur la nouvelle garde politique.   La suivre sur twitter : @AnneClaireRuel  

Crédit photo : Margot L’Hermite

Page facebook « Margot » : https://www.facebook.com/PetitePomm

A lire aussi

DMPP EC#1 – Dans les coulisses de VOICI

« Des médias presque parfait » a pour ambition de proposer des vidéos d’analyse et de réflexion sur les médias. Avec

En lire + ...
DMPP #5 - La communication politique

DMPP#5 – La Communication Politique

Que s’est-il passé en matière de communication politique pendant la dernière campagne présidentielle ? La télé a-t-elle toujours autant

En lire + ...
Les pouvoirs du direct - DMPP #4

DMPP #4 – Les pouvoirs du direct

A quoi servent les émissions en direct ? Depuis quand ça existe, pourquoi on aime ça et en quoi

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu