Les couleurs de « La Nouvelle Edition », par Marie-Camille Bourguet-Maurice

dans La Nouvelle Edition Canal+, Medias, Télévision

Pendant plusieurs semaines, le Semioblog analyse La Nouvelle édition, diffusée en clair sur canal + à 12h20. Aujourd’hui, Marie-Camille Bourguet-Maurice analyse les couleurs de l’émission.

Dans La Nouvelle Edition, il n’y a pas que les chroniqueurs qui parlent. Les couleurs s’expriment également et elles sont des indices intéressants pour mieux comprendre l’émission.

Des couleurs variées, comme les sujets

Commençons par le début avec les couleurs du générique. Ce dernier est très coloré, les couleurs défilent autour, et à l’intérieur, de l’horloge, en fonction des différentes ambiances illustrées. Cette variété d’ambiances et de couleurs représente la variété des sujets traités dans l’émission mais également de la variété des ambiances qui se succèdent au cours de l’émission ou au cours des différentes émissions.

Le public est également très coloré. Ici, encore, la diversité chromatique témoigne de la variété des spectateurs et des téléspectateurs de La Nouvelle Edition. Cette dernière traite de sujet d’actualité de façon ludique, et elle peut être regardée par de nombreuses personnes d’horizons  différentes.

Les couleurs au service de l’authenticité

En ce qui concerne le JT et la météo, les couleurs sont simples et constantes. Les cartes météorologiques habillent la France de bleu-gris avec en fond, les autres pays en gris. Ces couleurs sont sobres et traduisent l’envie d’aller à l’essentiel, mais elles sont également sombres. Peut-être illustrent-elles les sombres épisodes qui animent le pays actuellement ?

Les couleurs du JT quant à elles sont : le rouge, le noir et le blanc. Le rouge représente ici la chaleur, et donc l’importance des informations traitées par le JT. On parle d’ailleurs dans le milieu de la presse «  de pages chaudes » pour désigner les pages dans lesquelles figures les informations les plus importantes. Le noir et le blanc peuvent également renvoyer à la presse écrite et à la légitimité des informations, comme l’illustre l’expression : « c’est écrit noir sur blanc » qui signifie que les propos tenus par une personne sont légitimes, puisqu’ils sont notifiés quelque part. Le blanc représente également la pureté, l’innocence et la sincérité. La sincérité dans le milieu informatif est primordiale. Ici, les informations données aux spectateurs et aux téléspectateurs sont donc vraies et légitimes.

Le blanc est également la couleur principale du décor. Encore une fois, elle représente la sincérité, des chroniqueurs mais également de l’émission en générale. Le blanc est accompagné du marron du bois de la table qui rassemble les chroniqueurs. Cette couleur renforce la notion de sincérité. En effet le bois, représente l’authenticité et le marron plus généralement la terre. Le côté terrien associé à l’authenticité indique que l’émission se veut proche des téléspectateurs. « Ici, on parle vrai, il n’y a pas de chichi entre nous ». Le plateau peut cependant changer de couleurs pour illustrer un sujet. Comme par exemple lors de l’émission du 1er avril où le plateau s’est assombri, le blanc laissant place au vert pour parler du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Un court instant, le plateau s’est transformé en vaisseau spatial pour se moquer de la théorie extra-terrestre.

Entre sérieux et légèreté

Et voici le meilleur pour la fin : les couleurs à travers les vêtements des chroniqueurs. Les hommes présents sur le plateau portent des couleurs sobres telles que le blanc, le noir ou encore le marron.  Comme expliqué précédemment, ces couleurs représentent le sérieux, l’authenticité et la sincérité.

A l’inverse, les chroniqueuses de l’émission portent généralement de couleurs vives et des imprimées qui donnent une impression de légèreté et de liberté.

Les couleurs de La Nouvelle Edition sont en accord avec l’image que l’émission souhaite véhiculer auprès de son public. Les couleurs illustrent des valeurs, telles que le sérieux, la sincérité, la pluralité, ou  encore la liberté propre à cette émission qui traite de sujets d’actualités nationaux et internationaux en alliant un ton parfois grave et un ton parfois un peu plus léger.

Marie-Camille Bourguet-Maurice

Marie-Camille Bourguet-Maurice, étudiante en deuxième année d’information et de communication à l’université d’Avignon.

A lire aussi

DMPP EC#1 – Dans les coulisses de VOICI

« Des médias presque parfait » a pour ambition de proposer des vidéos d’analyse et de réflexion sur les médias. Avec

En lire + ...
DMPP #5 - La communication politique

DMPP#5 – La Communication Politique

Que s’est-il passé en matière de communication politique pendant la dernière campagne présidentielle ? La télé a-t-elle toujours autant

En lire + ...
Les pouvoirs du direct - DMPP #4

DMPP #4 – Les pouvoirs du direct

A quoi servent les émissions en direct ? Depuis quand ça existe, pourquoi on aime ça et en quoi

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu