« Fuck Off », le off du festival Off

dans Fest. Avignon 2014

Pour la troisième année, Nicolas Maury dresse, avec Fuck Off, le portrait ironique et très vrai du festival Off d’Avignon.

Comment éviter les navets ? Est-il possible d’échapper aux tracts et aux parades ? Comment distinguer un touriste d’un autochtone ? Tout y passe, et chacun en prend pour son grade. Fuck Off est un one man show très drôle et remarquablement bien mené par Nicolas Maury qui emmène le public dans l’envers du décor du festival. On s’amuse beaucoup, mais on y découvre également certaines réalités, comme la question des coûts pour les compagnies, que Nicolas explique de façon très pédagogique.

Le clou du spectacle ne se passe pas sur scène mais dans la rue lorsque, à la fin du show, le comédien emmène le public avec lui pour distribuer des tracts dans la rue. Tout le monde s’y prête et la place des Corps-Saints prend de nouvelles couleurs lorsque une cinquantaine de personnes débarque en hurlant le nom, l’heure et le lieu du spectacle.

Bergson disait que le comique fait appel à l’intelligence des Hommes. Avec Nicolas Maury, nous nous sentons tous un peu plus intelligents en ayant passé un peu plus d’une heure à rire. Un pur moment de plaisir.

Virginie Spies.

Jusqu’au 27 Juillet au théâtre de l’Etincelle à 20 h 40 : clic, clic, clic. 

A lire aussi

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

One commentOn « Fuck Off », le off du festival Off

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu