Tartuffe revisité

dans Fest. Avignon 2014

 

« Encore un Tartuffe ? », pourriez-vous me dire. « La pièce est connue, aimée, vue et revue ». Oui. Mais non. Cette version de la célèbre pièce de Molière, c’est autre chose.

La scène se présente comme un ring. Le public entoure les personnages qui n’hésitent pas à le prendre à témoin. La pièce est jouée comme on jouerait une partition. D’ailleurs, nous ne sommes pas loin de la chorégraphie et les excellents comédiens se jouent de l’espace et des conventions. Les spectateurs ne s’y trompent pas : pris dans la pièce comme on serait pris dans une tempête, ils rient, s’émeuvent et ont l’impression de faire partie de l’histoire.

Mis en scène par Jean de Pange, ce Tartuffe est criant de modernité. En nous rappelant sans artifices qu’il ne faut pas confondre l’apparence avec la vérité,  la compagnie Astrov plonge le spectateur au cœur d’un théâtre inventif en plein dans son rôle : celui d’une exploration des possibilités de la scène et d’une mise en récit de ce que nous sommes.

Virginie Spies.

Crédit photo Olivier Dancy

Jusqu’au 27 Juillet à 15 h 45 au théâtre de l’Entrepôt : clic, clic, clic.

A lire aussi

C’est un beau roman, c’est une belge histoire (…)

(…) que nos voisins d’outre-Quiévrain entretiennent avec Avignon et avec son festival. Les Belges sont très nombreux au Festival

En lire + ...

Attente, nom féminin, action d’attendre quelque chose, d’attendre quelqu’un…

Juillet, Avignon, le festival a envahi les rues. Avignon s’est vêtue de sa plus belle tenue : les affiches. Qu’on

En lire + ...

Au Festival d’Avignon, certains s’inventent et d’autres s’éventent !

En juillet, chaque année, Avignon offre un large éventail de divertissements, de lieux insolites, inattendus ou adaptés plus opportunément

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu