La nuit où l’Amérique a basculé

dans Elections US 2016

Dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 novembre, l’équipe du Semioblog a proposé sa nuit américaine, qui consistait à suivre la soirée électorale et à en comprendre la couverture médiatique.

Impossible de tout raconter ici, d’autant que c’est un peu comme dans « Titanic », vous connaissez la scène du chaos final. Voici cependant un petit récit en temps (presque) réel.

20 h 30 : Les membres de l’équipe du Semioblog débarquent dans la « social room » que nous avons préparée. Ordinateurs, tablettes, smartphones, vin rouge et pop-corns.

20 h 40 : Dans son JT du soir et certainement fatigué par le décalage horaire, David Pujadas renvoie les téléspectateurs sur l’application « France TV info », application qui n’existe plus depuis 2 mois et demi.

21 h : On attaque les toasts et on s’update sur nos vies car on a encore un peu de temps.

21 h 15 : Mes chers étudiants en info-com de l’université d’Avignon commencent à se connecter sur Twitter avec le hashtag #SemioUS, ils sont bien motivés pour suivre (et survivre à) la nuit. Des journalistes, producteurs ou personnes intéressées par notre projet nous rejoignent.

 21 h 30 : Les chaînes françaises d’info en continu comblent comme elles peuvent car la nuit va être longue (de chez longue).

21 h 45 : Une blogueuse du Semioblog renverse du Wasabi sur son ordinateur (rétrospectivement, nous aurions dû y voir un signe).

21 h 50 : Privée de télévision en raison des grèves à iTélé, Laurence Haim couvre la soirée depuis le QG de Trump avec son compte Twitter.

22 h : Moins il y a d’informations, plus il y a d’images. Il ne se passe évidemment rien alors les chaînes dégainent spécialises et analystes. Dans la social room du Semioblog, on zappe entre France info, BFM et CNN.

22 h 45 : Sur Twitter, on s’amuse avec les GIF de Donald Trump et autres âneries. Mes étudiants se prennent en photos avec leurs chips. Nous reprenons du pop-corn.

23 h 45 : Mes chats, Sherlock et Watson, trouvent ça trop long, ils s’endorment.

Minuit : On regarde l’émission spéciale de Yann Barthès sur TMC. Entre les plateaux et les directs depuis les USA, c’est pas mal et ça permet de patienter.

1 h : On attaque les cookies et le raisin.

1 h 45 : Tel du wasabi sur un ordinateur, des résultats en faveur de Trump tombent.

2 h : ça commence à se chauffer sur Twitter. L’angoisse monte, notamment chez mes étudiants qui oscillent entre impatience et stress des premiers chiffres.

2 h 18 : Nombre d’internautes comparent les résultats qui tombent et le suspense à celui des séries : Entre ‘House of cards’ et ‘Black Mirror’, ils ont envie d’oublier qu’on est dans la réalité. Oui mais… NON.

2 h 30 : Epuisés, les blogueurs du Semioblog quittent la social room tandis que l’ambiance est tendue comme un string taille 36 porté par Marie Le Pen.

2 h 50 : Vraiment, ça commence à sentir le roussi pour les démocrates. Trop concentrée, je trempe mon pop-corn dans du wasabi. On ne va pas se mentir, ça arrache.

3 h : Le maire de Montréal, Denis Coderre, indique sur Twitter que le bureau d’intégration des nouveaux arrivants de Montréal sera ouvert exceptionnellement après le vote américain.

3 h 10 : J’écoute France info : Fabienne Sintes et Thomas Snegaroff animent la nuit depuis minuit et jusqu’à 9 heures. C’est bien pensé, intelligent et réactif.

3 h 45 : Je m’inquiète pour mes étudiants encore éveillés, ils me disent qu’ils n’ont pas cours demain et qu’ils veulent continuer de vivre cette soirée historique. Normal.

3 h 50 : ça a l’air plié, je souffre, Twitter souffre, je cherche un Doliprane.

4 h 10 : Désespérée je me couche en écoutant France info. J’ai peur de me réveiller avec la confirmation de l’élection de Donald Trump.

4 h 12 : Ma petite fille se réveille en pleurant, aurait-elle un 6ème sens ? On ne va pas lui laisser ce monde là, si ?

Je m’écroule en espérant que c’est un mauvais rêve.

Ce matin, la marque « Carambar France » indique sur Twitter : « Ce n’est pas une blague à nous ». Dommage, on aurait bien aimé.

Je regarde vos messages sur les réseaux sociaux, je vous croise, vous observe, je vois de la tristesse et de l’incompréhension. On fera un bilan sur la nuit dans les médias et la couverture de l’événement. Mais avant cela, je vais reprendre un Doliprane. Et du wasabi.

Virginie Spies.

A lire aussi

DMPP EC#1 – Dans les coulisses de VOICI

« Des médias presque parfait » a pour ambition de proposer des vidéos d’analyse et de réflexion sur les médias. Avec

En lire + ...
DMPP #5 - La communication politique

DMPP#5 – La Communication Politique

Que s’est-il passé en matière de communication politique pendant la dernière campagne présidentielle ? La télé a-t-elle toujours autant

En lire + ...
Les pouvoirs du direct - DMPP #4

DMPP #4 – Les pouvoirs du direct

A quoi servent les émissions en direct ? Depuis quand ça existe, pourquoi on aime ça et en quoi

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu