DMPP Episode 1 « Quand la télévision parle d’elle-même »

dans Des médias presque parfaits

“Les enfants de la télé” ou “Touche pas à mon poste” ne sont pas les premières émissions de télévision à parler de télévision. Dans le premier épisode de ‘Des médias presque parfaits‘, vous découvrirez que le premier film qui parle de télévision date de 1947. Depuis, le petit écran n’a jamais cessé de parler de lui-même. Comment se manifeste ce narcissisme télévisuel ? Est-ce de l’auto-promotion, de la pédagogie ou du divertissement ? Cet épisode de #DMPP vous invite à parcourir près de 70 ans de ‘télévision réflexive’.

On se retrouve bien entendu sur ‘Des médias presque parfaits‘ #DMPP. Ainsi que sur Facebook et Twitter.

Et pour aller plus loin, vous pouvez consulter les principaux ouvrages qui ont pu nous aider à construire ce numéro :

Bibliographie :

Cassagnau Pascale, « Jean Frapat /Les dispositifs dialogiques », Multitudes, 5/2010 (HS n° 2), pp. 104-113.

Jost François  « Ruptures et retournements de la sémiologie des médias à l’ère de la communication », Semen, 23 | 2007.

Jost François, “La promesse des genres”, Réseaux, volume 15, n°81, 1997. Le genre télévisuel. pp. 11-31.

Laurence Leveneur, « Du télé-viseur au téléspectateur », Questions de communication, 10 | 2006, pp. 333-348.

Virginie Spies, “Canal+, histoire d’une télévision”, INA Global, 2014.

Virginie Spies, “Entretien avec Alain de Greef”, Télévision n°5, C.N.R.S. Editions, 2014, pp. 146-162.  

Virginie Spies, « De l’énonciation à la réflexivité : quand la télévision se prend pour objet », Semen [En ligne], 26 | 2008.

Virginie Spies, La télévision dans le miroir. Théorie, histoire et analyse des émissions réflexives, Paris, Éd. L’Harmattan, coll. Audiovisuel et communication, 2004.

A lire aussi

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu