Les tambours de la vie

dans Festival Avignon 2017

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À chaque seconde, il prend la mesure, il compte les temps…

Adrien Lepage joue de la batterie à toute heure, les « boums » qu’il produit, ce n’est pas de la musique, c’est son cœur qui bat.

Au deuxième temps de la pièce, Adrien Lepage se construit une vie sur mesure, dans son univers, loin à l’abri du monde extérieur. Il prend la mesure, il compte les temps, naïvement, malicieusement.

Au troisième temps de la pièce, nous valsons, pris dans une gamme d’émotions.

Et comme c’est charmant, une pièce à trois temps. Cédric Chapuis signe ici un texte émouvant, drôle et troublant. On reste sans voix, on est touché. Axel Auriant-Blot, interprète et musicien, nous émerveille.

Une pièce à trois temps, qui bat la mesure c’est dansant, c’est troublant, c’est un moment unique…

Judith Caceres

Une vie sur mesure, au Pandora, à 10h40 jusqu’au 30 Juillet (clic, clic, clic)

Quelques mots sur l’auteur

Judith Caceres est en Master Stratégies du Développement Culturel à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, c’est une vraie pipelette. Elle a fait de son monde un petit théâtre, à chaque jour sa tirade. Le festival d’Avignon :  son terrain de jeux, vrai passionnée, elle adore donner son avis, elle adore râler aussi, mais toujours avec le sourire.

A lire aussi

Music Hall, la scène mise en abyme

    C’est l’histoire de « La Fille ». Artiste, elle nous parle de son métier, de sa vie, de ses

En lire + ...

La tragédie du dossard 512 : l’ultra performance de Yohann Métay

La tragédie du dossard 512 c’est l’histoire d’une épopée fantastique : un amateur de bière et de frites accepte de

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu