Prochain lancement de la chaîne « France 24 »

dans Télévision

images-7

Selon le nouvel observateur, la chaîne française internationale d’information en continu sera lancée fin novembre.

La rédaction, qui comptera plus de 160 journalistes présents dans 150 villes du monde entier, entend « couvrir l’actualité internationale avec un regard français », a expliqué Alain de Pouzilhac, président du directoire de France 24, lors d’une conférence de presse.

La chaîne sera diffusée sur deux canaux de télévision, l’une en français, l’autre majoritairement en anglais, ainsi que sur trois sites internet, en français, en anglais et en arabe. Ces chaînes, gratuites, seront dans un premier temps visibles via le câble, le satellite ou l’ADSL en France, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. La diffusion devrait devenir mondiale vers la fin 2008.

Lancée sans publicité, France 24 est doté d’un budget de 80 millions d’euros par an entièrement financé par une subvention de l’Etat français. Il y a quelques mois et à l’annonce du projet, les dirigeants et les personnels de TV5 avaient manifesté leur mécontentement et estimaient que cette chaîne allait leur faire de la concurrence. C’est la raison pour laquelle TV5 a modifié sa communication et qu’elle se nomme désormais « TV5 Monde ».

A lire aussi

YouTube comme lieu d’expression du chercheur, l’expérience de « Des médias presque parfaits » et la question de la vulgarisation scientifique

Le 10 novembre dernier, nous avons participé au colloque « Youtubeurs, Youtubeuses » organisé par l’équipe de recherche Prim à l’université

En lire + ...

DMPP #7 – Médias, pourquoi il faut ABSOLUMENT s’en préoccuper ?

Il y a une urgence, celle d’une éducation aux médias pour tous. Les médias concernent chacun d’entre nous, et

En lire + ...

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu