L’île de la tentation… le pire, c’est que ça marche

dans Télévision

tente

Hier soir, j’ai regardé. Oui, j’ai regardé L’île de la tentation, en n’écoutant que mon courage et avec ma conscience professionnelle…

C’est exactement comme l’année dernière, et tout à fait comme l’année prochaine. Quatre couple, dont on sait déjà qui va faire quoi et plus ou moins avec qui. Les profils sont parfaits car ils entrent bien dans le cadre scénaristique prévu à cet effet. Les « acteurs » jouent beaucoup mieux que ceux de la Saga de l’été « Mystères ». Autre point commun avec la Saga de TF1 : On n’y croit pas une seconde, mais après tout, qu’est-ce que ça peut faire ? C’est certainement ce que 4 millions de téléspectateurs ont dû penser hier soir en regardant, tout comme moi, L’île de la tentation…

Certes, le programme a perdu quelques milliers de téléspectateurs depuis le premier numéro mais les parts de marché sont bonnes et c’est ce qui compte, puisqu’il est question de vendre du temps de cerveau disponible à Durex.

A lire aussi

YouTube comme lieu d’expression du chercheur, l’expérience de « Des médias presque parfaits » et la question de la vulgarisation scientifique

Le 10 novembre dernier, nous avons participé au colloque « Youtubeurs, Youtubeuses » organisé par l’équipe de recherche Prim à l’université

En lire + ...

DMPP #7 – Médias, pourquoi il faut ABSOLUMENT s’en préoccuper ?

Il y a une urgence, celle d’une éducation aux médias pour tous. Les médias concernent chacun d’entre nous, et

En lire + ...

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu