Paris-Match condamné pour mensonge

dans Presse écrite

Photo-match-condamn--.jpg

Le magazine Paris Match a été condamné mardi 2 octobre par le tribunal correctionnel de Bordeaux à 5000 euros d’amende pour avoir publié « une photo arrangée » d’une enseignante d’un lycée de Clichy-sous-Bois. En plus de l’amende, l’hebdomadaire devra publier au même endroit, c’est-à-dire au milieu de la revue, une photo légendée autrement…

En mars dernier, cette enseignante d’économie-gestion de 25 ans avait découvert qu’elle figurait dans un reportage de Paris Match intitulé « Retour à Clichy-sous-Bois ». Elle était présentée, au milieu de quatre garçons noirs, sur l’une des photos de ce reportage, dont la légende précisait « (…) La passagère, pas rassurée, se plonge dans sa lecture, et n’en sort pas « . « Dans sa décision, le juge bordelais a relevé le caractère arrangé de la photo, indiquant que la plupart des jeunes avaient un lien avec l’auteur de la photo ». (Source Nouvel Obs).

La jeune enseignante peut se satisfaire de la décision du juge, qui a reconnu le préjudice, qui était, entre autre, d’avoir entendu pendant plusieurs mois ses élèves lui demander pourquoi elle avait peur des noirs.

J’ignore si le juge a estimé qu’il y avait une forme de mensonge dans la légende associée à la photographie, mais j’estime pour ma part qu’une légende qui détourne le sens d’une forme de réalité pour en écrire une autre est un mensonge.

A lire aussi

Migrants, la tragédie de notre siècle

Le sujet est dramatique et urgent, ils sont trop nombreux sur ce « putain » de bateau. Au plus près de

En lire + ...

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu