Alain Duhamel, le misogyne médiatique

dans Télévision, Vie politique et medias

Hier soir, dans « A vous de juger », Arlette Chabot recevait Martine Aubry, ainsi que Rama Yade et Cécile Duflot. Pour conclure l’émission, les deux analystes Sylvie-Pierre Brossolette et Alain Duhamel étaient présents en plateau pour dresser le bilan des propos tenus pendant l’émission.

Après une première intervention de Madame Brossolette, Alain Duhamel prend la parole en disant que la première chose qu’il  remarque, c’est que ce sont trois femmes qui étaient présentes ce soir. Pourtant, selon lui, un mythe c’est effondré, car finalement, « les femmes ne font pas de politique de façon différente des hommes (…) et franchement, elles auraient pu être en costume-cravate toutes les trois : elles ont le même langage, les mêmes tics, les mêmes qualités, les mêmes défauts ». Par ailleurs, il a trouvé Martine Aubry « assez jeune », tandis que les deux autres étaient « assez âgées » (…) « c’est le même langage que les hommes, ça a du vous décevoir, vous », dit-il à Arlette Chabot. « ce serait intéressant que ce soit différent, nouveau… » « Martine Aubry s’exprimait comme s’exprimerait un premier ministre de bonne qualité. C’est un compliment ça, hein ? C’est un compliment à une femme ». … Et j’en passe.

Alain Duhamel analyse donc le discours des femmes politiques à l’aune de leur genre sexuel et non de leur discours.  Mais pourquoi diable les femmes devraient-elles employer un autre discours ? Que faut-il de « nouveau » pour que Monsieur Duhamel soit satisfait ? Faut-il du rose, de la douceur ? Est-il nécessaire que Rama Yade parle de sa vie privée, que Cécile Duflot raconte la vie de ses enfants ou explique ses problèmes pour les faire garder ? Ou encore que chacune parle des problèmes des femmes ? Comment peut-on encore tolérer que quelqu’un analyse le travail d’une personne à l’aune de son genre ? Et si cela doit être le cas, je demande à Sylvie-Pierre Brossolette de faire la même chose que son collègue, en inversant les rôles. Elle ne le fera assurément pas, et elle aura raison. Pourtant, imaginez : « François Hollande parle vraiment comme une femme. Franchement, il aurait pu être en jupe et chemisier, cela aurait été pareil »…

Vous pouvez réécouter les propos d’Alain Duhamel ici, à 2 h 35 : clic, clic, clic

A lire aussi

DMPP #8 – Pourquoi Noël commence de plus en plus tôt ?

Les marchés de Noël font le bonheur des médias et les séries de Noël commencent dès le début du

En lire + ...

YouTube comme lieu d’expression du chercheur, l’expérience de « Des médias presque parfaits » et la question de la vulgarisation scientifique

Le 10 novembre dernier, nous avons participé au colloque « Youtubeurs, Youtubeuses » organisé par l’équipe de recherche Prim à l’université

En lire + ...

DMPP #7 – Médias, pourquoi il faut ABSOLUMENT s’en préoccuper ?

Il y a une urgence, celle d’une éducation aux médias pour tous. Les médias concernent chacun d’entre nous, et

En lire + ...

2 commentsOn Alain Duhamel, le misogyne médiatique

  • J’ai suivi le débat, j’ai été estomaqué lorsque M.Duhamel a tout simplement démarré son propos par  » je constate qu’il y a trois femmes… » (observateur le monsieur!) seulement voilà il ne l’a pas dit dans le sens « pour une fois qu’il y a trois femmes ». C’est en effet assez rare pour le faire remarquer, M. Duhamel, eh oui c’est tellement plus commun d’avoir…trois hommes et là il ne l’aurait sans doute pas remarqué. Pour ma part, j’ai trouvé qu’il y avait un analyste masculin de trop !

  • Une fois encore, Alain Duhamel a rappelé les paroles malheureuses de J-M Le Pen à propos du détail.
    Mais, en 1989, quand j’ai entendu Jack Lang dire que le massacre des Vendéens était un détail de la Révolution française(1), personne ne s’est étranglé, même pas Alain Duhamel

    (1) C’était au cours d’une émission sur la 2 célébrant le bi-centenaire de la Révolution française. Ca devrait pouvoir être facilement retrouvé dans les archives, à moins qu’on les ai détruites devant cette monstruosité proférée par un homme de Gauche

    .

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu