Mythologie : les Brangelina, par Stéphanie Duret

dans Mythologies, Presse people

Brangelina : mot-valise qui désigne le couple formé par les deux stars hollywoodiennes, Brad Pitt et Angelina Jolie, accessoirement véritables sex-symbols internationaux.

La vie de couple n’est facile pour personne, elle a ses hauts et ses bas, elle est faite de moments fugaces qui nous échappent, de souvenirs qui restent et qui nous hantent… enfin lorsqu’on s’appelle Brad Pitt et Angelina Jolie les moments fugaces sont immortalisés sur Internet, et les souvenirs sont programmés au millimètre près et au futur. Ils sont beaux, ils sont riches, ils sont célébres et ils forment le couple le plus adulé de la planète : les Brangelina.

Remontons le temps : 27 juillet 2005, date de sortie au cinéma du blockbuster « Mr & Mrs Smith » qui met en vedette l’homme et la femme considérés comme les plus sexy au monde. À cette époque Brad  Pitt est marié à l’actrice de Friends, Jenifer Aniston. Un couple modèle selon les médias de l’époque. C’était sans compter sur la mante religieuse, croqueuse d’homme, aux aventures bisexuelles, ou encore sadomasochiste, qu’est « Angie ». Après quelques mois de rumeurs intensives, et un divorce pour Monsieur Pitt, des énièmes photos volées sur leur « couple » circulent. Ils se disent bons amis, et démentent toute histoire d’amour entre eux deux ; et pourtant les preuves d’un nouveau bonheur amoureux s’accumulent. Jusqu’au jour où ils avouent leur amour mutuel dans la presse. Oui, Brad et Angelina sont ensemble, oui ils s’aiment ! En quelques semaines ils deviennent le couple le plus glamour d’Hollywood, mais aussi le plus influent (Angelina a été élue en 2009 femme la plus puissante de l’année par le magazine Forbes).

Six ans plus tard, l’image du couple glamour n’est plus à prouver : dites Brangelina à un citoyen lambda, il vous répondra « cinéma, famille nombreuse, adoption, tapis rouge, glamour, paillettes, humanitaire, voyages, etc… », une image glamour d’un couple parfait, engagé et qui adopte comme on achète une baguette de pain. « Un couple modèle et talentueux qui a le coeur sur la main », disent la plupart d’entre nous. Une vie oscillant entre Paris, La Nouvelle-Orléans, Londres, la Namibie : le couple parcourt le monde à coups de tournages, adoptions et de gestes humanitaires. Un couple parfait donc.

Sauf lorsqu’un « livre choc » sort en 2010 écrit par Ian Halperin, le pire ennem biographe du tout Hollywood. Ce livre aurait pu sonner le glas d’une entreprise amoureuse qui rapporte des millions au couple, mais il n’en a rien été. Au contraire ! Angelina Jolie, en vrai directrice/experte de l’image de son couple parfait a su rebondir face aux diverses accusations – elle serait accro aux drogues, Brad serait un alcoolique qui ne pense qu’à sortir avec son ami George Clooney, les enfants seraient élevés par les nurses uniquement, et ne seraient que des accessoires pour photographies de paparazzi. Mais leur famille parfaite a continué d’être au summum de la gloire hollywoodienne. Pourquoi ?

Mrs Pitt a eu tout simplement l’idée géniale d’engager Trevor Nelson. Celui-ci est un as de la communication et avait à l’époque réussit à faire passer Bill Clinton le goujat radin pour Albert Schweitzer, le prix nobel de la paix. Ensemble, Trevor et Angelina fabriquent une entreprise huilée à la perfection. Ainsi, cette dernière est passé de voleuse d’homme marié rock’n’roll en véritable mère Thérésa qui sauve le monde et les orphelins (rappelons qu’elle est ambassadrice de bonne volonté auprès du Haut Commissariat aux réfugié), entrainant de ce fait Brad qui s’exerce à reconstruire la Nouvelle-Orléans suite aux ravages de l’ouragan Katrina : Brangelina est synonyme de  « bonté ». Mais en plus d’être des super-héros, ils sauvent la vie d’orphelins à travers le monde (Namibie, Cambodge et Viet-Nam) formant ainsi une famille « arc-en-ciel », reflet de leur engagement humanitaire. Six ans de vie commune, et déjà six enfants : trois biologiques, et trois adoptés. Une famille aux couleurs de l’humanité, qui sauve les malheureux, et qui fait rêver. Et puis malgré l’armada de nourrices, il existe un véritable amour qui unit toute la famille, Ian Halperin l’écrit et le reconnaît lui-même.

Oui, ils sont bons et beaux les Brangelina, que ce soit sur le tapis rouge ou dans leur vie « privée », ils sont toujours assortis : aventuriers et décontractés le jour, et glamour et sexy la nuit, bien sur qu’il y a de quoi rêver ! Elle avec sa longue chevelure, son regard de braise, sa plastique avantageuse et sa bouche qu’on peut qualifier elle aussi de mythe, lui la quarantaine assumée, le poil blond, la musculature de rêve, le regard de velours, ils méritent bien l’attention de toutes les couvertures de magazine du monde entier. Mais avant d’être ces stars parfaites de tapis rouge, le message qui est émis par leur vie de couple, ou du moins ce qu’ils tentent d’émettre, c’est que ce sont avant tout des personnes normales : on se rappelle que leur premier baiser en public et diffusé « accidentellement » par la presse people s’est déroulé dans une superette de Paris. Les Brangelina font leurs courses comme tout le monde. Un couple proche du citoyen lambda alors.

Et pourtant ! Leur couple ne cesse d’alimenter les tabloïds, et les couvertures de presse people, avec des informations qui se contredisent souvent ; ce week-end encore on pouvait voir sur la Une d’un magazine people français : « Brad : « J’aime toujours Jennifer [Aniston] mais je reste pour les enfants » », une information qui côtoyait sur la même couverture un encadré qui mentionnait : « Angelina est enceinte »… Surréaliste !

Dans un monde où l’amour à tout prix et la quête de l’âme soeur domine, beaucoup se demandent si le couple hétéro fidèle et heureux existe. Est-ce qu’il peut perdurer ? Ne devient-il pas trop ennuyeux à la longue ? Les Brangelina « semblent » être heureux, fidèles, soudés, vivants, où il y a des personnalités  avec des désirs, des envies, deux personnes dans la même situation, qui vivent et partagent, qui échangent, qui s’ajustent… Ils vivent le rêve de millions de célibataires dans le monde, de célibataires mais aussi des couples malheureux, et bien au-de-là de cela, ils sont le rêve. Brad Pitt et Angelina Jolie : marchands de rêves. Un couple parfait qui sait garder la relation, la communication, et qui fait tout pour se garder ensemble. Le couple parfait n’existe que dans les films ? Rappelons qu’ils se sont rencontrés en jouant au couple (presque) parfait dans un film… La réalité a rejoint la fiction il semblerait… du moins dans le coeur et les rêveries du public.

Récapitulons : un couple moderne et actuel, glamour et sexy, engagé et actif humanitairement, stars et parents modèles et unis… En somme le couple idéal, celui que chacun de nous, pauvres terriens, envions en silence, ou pas ! En effet, ils sont souvent placés comme le couple numéro un qui fait le plus rêver les gens dans le monde : ils sont beaux, riches, acteur et actrices célèbres et talentueux, influents, engagés humainement et pour l’environnement, ils voyagent à travers le monde avec leur grande famille heureuse, ils sont propriétaires de nombreuses maisons et appartements à travers la planète, et malgré toutes les rumeurs de rupture le couple semble plus que solide. Une bien belle histoire…

Stéphanie Duret

Quelques mots sur la catégorie « Mythologies » : clic, clic, clic.

A lire aussi

Vernissage, ou les masques du quotidien

  Un soir, Véra et Michaël reçoivent leur ami Ferdinand pour inaugurer leur nouvelle décoration d’intérieur. Quoi de plus

En lire + ...

DMPP #6 – A quoi servent les animateurs télé ?

Pourquoi on adore (ou on déteste) certains animateurs télé ? Quel est leur pouvoir ? Qu’est-ce qui se joue ? Et

En lire + ...

DMPP EC#1 – Dans les coulisses de VOICI

« Des médias presque parfait » a pour ambition de proposer des vidéos d’analyse et de réflexion sur les médias. Avec

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu