Pourquoi les téléspectateurs préfèrent-ils les séries à la grand-messe du 20 heures ?

dans Medias, Télévision

Les journaux de 20 h de TF1 et de France 2 tremblent : les téléspectateurs leur préfèrent de plus en plus les séries de France 3 et de M6.

En fin de semaine dernière, le journal de 20 Heures de TF1 n’a réuni que 5,4 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 21,5% du public selon Médiamétrie. Le JT de France 2 se rapproche du score de TF1, avec plus de 5 millions de téléspectateur et 20% de parts de marché. En fin de journal, France 2 est même passée devant TF1 (clic, clic, clic).

Du côté des fictions, désormais installées à la même heure, M6 avec Scènes de ménages a été regardée par plus de 5,2 millions de téléspectateurs, et France 3 avec Plus belle la vie obtient en moyenne 5 millions de téléspectateurs, un véritable succès.

Les fictions (qui commencent quelques minutes après le 20 h des grandes chaînes) grignotent de plus en plus d’audience aux journaux de TF1 et de France 2. Essayons d’en comprendre les raisons :

La possibilité d’être informés partout et tout le temps

Journaux sur les chaînes en continu, sites web d’information via les ordinateurs mais aussi les tablettes et les smartphones : Les téléspectateurs ont désormais l’occasion d’être informés partout et au moment de leur choix.

La fameuse grand-messe n’est plus ce qu’elle était, ce rendez-vous incontournable qui réunissait des audiences record (plus de 10 millions de téléspectateurs par exemple pour le 20 h de TF1 du 13 janvier 2008). Le JT, comme les autres programmes des grandes chaînes de la grille subit l’érosion des audiences, notamment parce qu’il existe de plus en plus de chaînes de télévision, et une multiplication des moyens de s’informer. A noter également la bonne santé de la radio, qui reste toujours un média que le public affectionne particulièrement.

Une perte de crédibilité des grandes chaînes

Cela fait de nombreuses années que les grandes chaînes on perdu leur crédibilité en matière d’information : Depuis la vraie-fausse interview de Fidel Castro par PPDA jusqu’à l’annonce du retrait d’Alain Juppé de la vie politique par David Pujadas, nombre d’erreurs et autres bidonnages de l’information ont contribué à une perte de crédibilité de l’information sur les grandes chaînes.

Cela ne signifie pas que l’information est de mauvaise qualité, mais simplement que ces affaires ont entaché l’image de l’information télévisuelle. C’est aussi le signe que le public est désormais mieux informé des logiques médiatiques : les émissions (radio et télé) sur les médias se multiplient, tout comme les blogs, qui offrent au public une meilleure connaissance et un savoir sur les médias et leurs logiques.

Des JT trop longs ? 

TF1 et France 2 sont certainement victimes de leur format. Le JT dure au moins 30 minutes, les téléspectateurs connaissent bien la hiérarchisation de l’information, et savent que les premières minutes (voire les titres) peuvent parfois suffire à avoir l’essentiel des informations.

Souvent, la seconde moitié du JT prends désormais la forme d’un magazine, comme l’assume clairement le JT de France 2, qui propose, à la moitié de son journal, un nouvelle annonce de titres sous la forme d’un « à suivre ». Le problème est ici le manque de souplesse de la grille des programmes, et les chaînes ne sont pas prêtes à faire des journaux plus courts.

Une envie assumée de se divertir

Ce positionnement de France 3 et M6 (qui a toujours été de proposer une alternative au JT) offre aux téléspectateurs une possibilité de se divertir. Le public n’a pas forcément envie de se confronter à l’actualité en fin de journée, et il préfère certainement se distraire, entrer dans sa soirée autrement qu’avec les informations et leur morosité.

Notons par ailleurs que, tant du côté de Scènes de ménages que de celui de Plus belle la vie, les deux fictions ont su, chacune à leur manière trouver leur public, à travers une écriture de la fiction très adaptée aux formats. Ce sont des fictions écrites pour le quotidien, faciles à suivre, et qui proposent de ce fait un nouveau rendez-vous.

Si TF1 et France 2 tiennent à leur JT de 20 heures et à son format, c’est parce que ce rendez-vous est ancré dans la tradition française de la programmation télévisuelle. De plus, il s’agit ici du carrefour de l’audience et du moment où ces chaînes ont le plus d’annonceurs.

Il est important pour elles que l’audience reste au rendez-vous, car la fuite des téléspectateurs entraînera forcément une fuite des annonceurs et cela devra les contraindre à penser autrement leur programmation.

Si ce n’est pas encore la fin du la grand-messe du 20 heures, on peut cependant constater que le public est de moins en moins croyant, et donc moins pratiquant.

Virginie Spies.

A lire aussi

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Vernissage, ou les masques du quotidien

  Un soir, Véra et Michaël reçoivent leur ami Ferdinand pour inaugurer leur nouvelle décoration d’intérieur. Quoi de plus

En lire + ...

DMPP #6 – A quoi servent les animateurs télé ?

Pourquoi on adore (ou on déteste) certains animateurs télé ? Quel est leur pouvoir ? Qu’est-ce qui se joue ? Et

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu