Les anges de la télé-réalité, pourquoi ça marche ?

dans Télévision

Sur NRJ 12, Les anges de la télé-réalité 4 n’en finit plus de faire de l’audience. En fin de semaine dernière, 651 000 téléspectateurs étaient devant les aventures des people recyclés de la télé-réalité. Alors, pourquoi cette émission connaît-elle un tel succès ?

Triomphe du recyclage

Les personnes (nous pourrions dire les « personnages ») sont a priori connus du public visé. De Secret Story à Koh-Lanta, ils ont déjà participé à des émissions de télé-réalité. Les téléspectateurs attendent donc d’eux qu’ils correspondent aux personnages qu’ils connaissent déjà, on gagne du temps pour les présentations.

Les diffusions sont précédées d’un plateau dans lequel « débattent » des invités : anciens personnages de télé-réalité eux aussi, ils donnent leur avis sur les aventures qui se passent à Hawaï. Il y a également Loana, chroniqueuse pour cette saison, qui amène avec elle son public, ou du moins les téléspectateurs qui aiment suivre sa vie.

Dans le fond, la télévision du recyclage connaît le succès du développement durable, tout en faisant un meilleur score que les écologistes.

Un écho dans les médias

Qu’il s’agisse la presse people ou des médias du web en général, les petites histoires vécues par les protagonistes de l’émission trouvent un vrai écho dans les médias. Cela permet au récit de se poursuivre en dehors des émissions, et d’attirer encore plus de téléspectateurs. Il s’agit ici de reprendre les histoires vues dans l’émission, de poursuivre le récit en d’autres lieux.

De plus, comme la plupart des émissions aujourd’hui, le dispositif web 2.0 fonctionne bien, comme on peut le constater sur Twitter lors de la diffusion des émissions, avec le #lesanges4.

Une multitude de récits

Entre les histoires d’amour, les séparations, les crises de nerfs, les moments d’amitié et les disputes, les récits se multiplient. Cela permet aux téléspectateurs de suivre les histoires des personnages qu’ils préfèrent et de ne pas s’intéresser aux autres. Des micro-histoires s’insèrent dans les histoires, tout en restant divertissantes.

En ce sens, Les Anges de la télé-réalité est un mélange entre Hélène et les garçons et le magazine Nous deux. Des histoires d’amour, des récits à suivre dont la réalité importe peu, le tout dans un décor aseptisé.

Un décor et des corps

Le décor est aussi un facteur du succès de l’émission. Nous sommes à Hawaï, qui est présenté comme un lieu de rêve. Il y a le ciel, le soleil et la mer, de quoi détendre un public cloîtré chez lui à cause de la pluie. C’est comme un avant-goût de l’été.

Nécessairement, tout ce petit monde porte donc des tenues de circonstance, de minuscules maillots de bain susceptibles de dévoiler les physiques, plutôt agréables, des candidat(e)s.

Les participants portent une vraie attention à leur physique, comme en témoigne la crise d’hystérie de Marie chez le coiffeur, les séances de sport dans le jardin ou les baignades. Cela exacerbe le voyeurisme du téléspectateur, ainsi que son sadisme, car il est vrai qu’on a rarement, « dans la vraie vie », l’occasion de voir une fille disjoncter chez le coiffeur tout en parlant d’elle à la troisième personne : « Marie elle a les cheveux longs, Marie est une Barbie, là ça casse tout le glamour »…

Promesses tenues

Dans sa communication, NRJ 12 promet de l’amitié, de l’amour, des joies, des peines et des trahisons, et les promesses sont tenues. Ceci est notamment dû au fait que sur une chaîne telle qu’NRJ 12, la production peut se permettre de pousser loin les traits qui ont fait le genre de la télé-réalité. Ce qui ne passe plus sur TF1 (on se souvient de l’arrêt de Carré VIP) peut trouver sa place sur NRJ 12.

Rien de neuf sous le soleil d’Hawaï cependant, et c’est aussi l’une des raisons du succès de l’émission : c’est connu, c’est attendu, ça passe comme un yaourt qu’on apprécie depuis longtemps. Il n’y a que l’emballage qui change, mais pas les ingrédients.

Virginie Spies.

A lire aussi

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Vernissage, ou les masques du quotidien

  Un soir, Véra et Michaël reçoivent leur ami Ferdinand pour inaugurer leur nouvelle décoration d’intérieur. Quoi de plus

En lire + ...

One commentOn Les anges de la télé-réalité, pourquoi ça marche ?

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu