Violoncelle sur canapé, mélodie pour un festival, par Virginie Spies

dans Fest. Avignon 2012

C’est une promenade, un voyage musical qui commence par du Jean-Sébastien Bach, et qui va vite nous mener vers d’autres territoires musicaux.

Violoncelle sur canapé est un moment musical, poétique, le récit de l’histoire d’amour entre une musicienne et son instrument. Elle l’a apprivoisé, elle lui fait tout faire : Pink Floyd, Brassens, Brel et bien entendu, des morceaux créés par la musicienne elle-même, Cécile Girard.

Celle-ci est malicieuse, légère ou grave selon les moments, mais toujours virtuose. Elle fait dire à la musique des choses qu’on ne soupçonnait pas, elle chante, elle fait rire, donne l’impression de ne faire qu’un avec son instrument. Avec le guitariste qui l’accompagne, ils font vivre la musique autrement, ils lui donnent du sens.

Cécile Girard semble étonnée de tout se plaisir qu’elle parvient à partager. C’est délicieux, courez-y avant la fin du festival !

Virginie Spies.

Jusqu’au 28 juillet, à 19 h 15 au théâtre du Bourg Neuf : clic, clic, clic.

A lire aussi

Alter Ego(s), ou les autres Stanley Billigan

Stanley Billigan est un personnage hors du commun, une histoire singulière, épatante, hallucinante, et effrayante. Un seul corps et

En lire + ...

Dans la jungle, terrible jungle de Touwongka

Touwongka, la comédie musicale de la jungle, signe la prouesse de faire voyager petits et grands au beau milieu

En lire + ...

Chattologie, d’utilité publique 

  Est-il possible d’assister à une conférence sur la chatte (pas l’animal) pendant le festival d’Avignon, en apprenant des

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu