Identité visuelle et public de La Nouvelle Edition, par Cassandre Lambert

dans La Nouvelle Edition Canal+

Pendant plusieurs semaines, le Semioblog analyse La Nouvelle édition, diffusée en clair sur canal + à 12h20. Aujourd’hui, Cassandre Lambert analyse le public et l’identité visuelle de l’émission.

« Salut à tous et bienvenue dans La Nouvelle Édition » lance Ali Baddou, il est 12h20 c’est parti pour une nouvelle émission. Mais à qui s’adresse réellement ce  jeune quadragénaire et animateur charismatique ? En observant le public présent sur le plateau, nous pouvons estimer une tranche d’âge comprenant hommes et femmes de 25 à 35 ans. Cet échantillon est-il représentatif ?

L’horloge omniprésente sur le plateau et dans le générique est révélatrice d’une population active. Les couleurs vives (rouge, bleu, rose) et la géométrie amènent un dynamisme. La typographie est moderne et la mise en page du sommaire rappellent celle de magazines tels que Néon s’adressant aux 25-35 ans. C’est le reflet d’une population avide de culture, d’actu. ouverte sur le monde et que l’on peut qualifier de « branchée ».

Quant au plateau, il adopte un style épuré et lumineux respectant une image esthétique moderne. Les tablettes numériques dont disposent les chroniqueurs renforcent cette image ; La Nouvelle Édition nous montre qu’elle manie les nouvelles technologies qui sont le quotidien de ses téléspectateurs jeunes et actifs. Le hashtag qui apparaît tout au long de l’émission en témoigne.

Le public visé se retrouve dans les chroniqueurs et les reporters majoritairement trentenaires et dynamiques. Cette similarité induit l’identification et favorise le lien chroniqueurs-spectateurs répondant au critère de proximité. Leurs vêtements dans l’air du temps est l’indice d’une population plutôt citadine.

Le format de l’émission est aussi indicatif du public ciblé. L’enchaînement rapide des différents sujets est caractéristique de la nouvelle génération adepte du zapping. Ce flot d’informations défilantes est propice à une attention limitée et à une vision détachée et non exclusive des programmes télévisés propres aux jeunes. L’émission se compose également de schémas, de dessins, de mises en scène ludiques et autres images illustrant les propos des chroniqueurs et s’adressant à une génération visuelle.

Le public cible déterminé grâce aux indices visuels se compose donc majoritairement d’une population jeune et active, principalement citadine, composée d’hommes et de femmes âgés de 25-35 ans. Si vous correspondez à ces critères, La Nouvelle Édition est faite pour vous !

Cassandre Lambert

Cassandre Lambert est étudiante en deuxième année d’information et de communication à l’université d’Avignon.

 

A lire aussi

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Vernissage, ou les masques du quotidien

  Un soir, Véra et Michaël reçoivent leur ami Ferdinand pour inaugurer leur nouvelle décoration d’intérieur. Quoi de plus

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu