La Nouvelle Edition dans l’air du temps, par Marine Roux

dans La Nouvelle Edition Canal+, Medias, Télévision

Pendant plusieurs semaines, le Semioblog analyse La Nouvelle édition, diffusée en clair sur canal + à 12h20. Aujourd’hui, Marine s’intéresse à l’aspect moderne de l’émission.

La Nouvelle Edition porte dans son nom une idée de renouveau, de fraîcheur et de modernité. Alors, quelle est la recette d’une émission qui ambitionne d’être jeune et informative ?

Lors de notre pause déj, c’est une vague de bonne humeur mêlée à de l’information qui nous tient compagnie. En effet, la Nouvelle Edition est caractérisée par une vraie modernité. Tout d’abord, on note une équipe relativement jeune avec Ali Baddou, le beau présentateur au charme indéniable et la jolie Emilie Besse, il y en a pour tous les goûts. Julia Molkhou, elle aussi apporte sa touche d’humour accompagnée d’une note glam’ pour nous présenter sa météo ! Les tenues sont colorées, tendances, donnant encore plus d’esthétisme à l’émission. C’est donc un JT plus jeune et plus dynamique que nous propose La Nouvelle Edition.

Autour du plateau de l’émission design et actuel, chaque chroniqueur et intervenant dispose d’un mini écran, en raccord avec la montée du numérique, du tactile et de toutes les nouvelles technologies.

Le générique est basé sur la fuite du temps, on joue avec les horloges, un moment vintage, un moment futuriste.

Mais ce n’est pas tout : l’émission évoque des sujets d’actualité ainsi que des thématiques modernes et sans tabou : entre les sex-toys,  les réseaux sociaux et les fameux selfies, les jeunes se retrouvent dans ces thèmes et les personnes plus âgées en apprennent un peu plus sur les nouveautés de notre siècle.

Enfin, l’émission est en interaction permanente avec les téléspectateurs par le biais de Twitter et Facebook. Le compte Twitter de l’émission répond aux remarques des « twittos » en direct, ce qui crée un rapprochement entre les deux. Sur le site de Canal +, il y a même une rubrique « Réagissez ! ». Tout est  mis en œuvre pour que le public fasse partie intégrante de l’émission.

La Nouvelle Edition est donc une émission dans l’air du temps, alliant informations, actualités, sujets légers et humour. Ce mélange de style crée un résultat parfait qui peut plaire à tous types de spectateurs : hommes, femmes, jeunes, moins jeunes. Les « anti-pubs » pourront cependant se lasser de l’émission qui comporte de (trop ?) nombreuses pages de réclame, ce qui casse un peu le rythme. La Nouvelle Edition est une émission à ne regarder que d’un œil si je puis dire, c’est à dire en cuisinant ou en donnant à manger à vos enfants (la voix d’Ali Baddou vous apaisera face aux cris affamés des plus petits).

A table les enfants !

Marine Roux

Marine Roux est étudiante en Sciences de l’Information et Communication à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. Vous pouvez la suivre sur Twitter ici : clic, clic, clic.

A lire aussi

DMPP #8 – Pourquoi Noël commence de plus en plus tôt ?

Les marchés de Noël font le bonheur des médias et les séries de Noël commencent dès le début du

En lire + ...

YouTube comme lieu d’expression du chercheur, l’expérience de « Des médias presque parfaits » et la question de la vulgarisation scientifique

Le 10 novembre dernier, nous avons participé au colloque « Youtubeurs, Youtubeuses » organisé par l’équipe de recherche Prim à l’université

En lire + ...

DMPP #7 – Médias, pourquoi il faut ABSOLUMENT s’en préoccuper ?

Il y a une urgence, celle d’une éducation aux médias pour tous. Les médias concernent chacun d’entre nous, et

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu