Tartuffe revisité

dans Fest. Avignon 2014

 

« Encore un Tartuffe ? », pourriez-vous me dire. « La pièce est connue, aimée, vue et revue ». Oui. Mais non. Cette version de la célèbre pièce de Molière, c’est autre chose.

La scène se présente comme un ring. Le public entoure les personnages qui n’hésitent pas à le prendre à témoin. La pièce est jouée comme on jouerait une partition. D’ailleurs, nous ne sommes pas loin de la chorégraphie et les excellents comédiens se jouent de l’espace et des conventions. Les spectateurs ne s’y trompent pas : pris dans la pièce comme on serait pris dans une tempête, ils rient, s’émeuvent et ont l’impression de faire partie de l’histoire.

Mis en scène par Jean de Pange, ce Tartuffe est criant de modernité. En nous rappelant sans artifices qu’il ne faut pas confondre l’apparence avec la vérité,  la compagnie Astrov plonge le spectateur au cœur d’un théâtre inventif en plein dans son rôle : celui d’une exploration des possibilités de la scène et d’une mise en récit de ce que nous sommes.

Virginie Spies.

Crédit photo Olivier Dancy

Jusqu’au 27 Juillet à 15 h 45 au théâtre de l’Entrepôt : clic, clic, clic.

A lire aussi

Les tambours de la vie

Au premier temps de la pièce, Adrien Lepage ne vit que pour une chose : la batterie. Il sourit. À

En lire + ...

« Avant que j’oublie », les liens qui nous lient

  C’est une jeune femme qui chaque dimanche va voir sa maman, C’est une maman qui est atteinte de

En lire + ...

Vernissage, ou les masques du quotidien

  Un soir, Véra et Michaël reçoivent leur ami Ferdinand pour inaugurer leur nouvelle décoration d’intérieur. Quoi de plus

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mobile Sliding Menu