225 000 visions du pire, 225 000 occasions de dire, 225 000 raisons d’agir !

dans Festival Avignon 2019

La maltraitance envers les femmes ne cesse d’augmenter et les victimes se mettent à témoigner. Faut-il le voir pour le croire ?

__

225 000 ?

C’est le nombre de femmes qui déclarent avoir subi des violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint en 2017 en France.

« 225 000 (Femmes Kleenex) », c’est également une pièce de théâtre de Nicole Sigal écrite en 2015, avant le phénomène « Me Too », dans un centre d’accueil pour femmes battues.

C’est enfin une création 2019 pour le Festival d’Avignon qui met en scène quatre comédiens talentueux : Magali Bros, Rodolphe Couthouis, Camille Favre-Bulle et Mathias Marty.

Inspirés de témoignages avérés et de faits divers authentiques, les acteurs vont faire sortir la violence de l’obscurité, du non-dit, du tabou. Elle qui se tapit, insidieusement et furtivement, dans notre quotidien, dans notre intimité, derrière les portes des maisons, dans le bar d’à côté, dans le bureau du gynécologue. Elle qui peut prendre différents visages, s’adresser au corps ou à l’âme et qui parvient à réduire les femmes au mutisme. Ce silence écrasant et poignant, comme celui qui règne dans la salle quand les spectateurs s’interrogent : faut-il secourir ou courir, intervenir ou voir venir, réagir ou interagir ? Doit-on s’indigner, se révolter ? Est-ce bon de parler ou d’en parler, est-ce mieux d’informer ou de conseiller, est-ce juste de participer ou de se mêler ? L’ingérence est-elle une intention, une obligation, une urgence ?

Pour faire face à cette réalité très souvent sue et trop souvent tue, une voix off ne cesse de nous rappeler les chiffres alarmants et révoltants : « une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint, compagnon, amant ». Et si c’était toi ? Et si c’était moi ? Et si c’était ta meilleure amie avec qui tu as grandi, ta voisine de palier avec qui tu échanges un bonjour dans l’escalier, la serveuse de ton restaurant libanais préféré, l’inconnue qui t’a souri dans la rue, ta professeure de français qui t’a fait découvrir Simone de Beauvoir, ta mère ou ta fille ?

Plus tard, d’ailleurs ou d’ici, les mortes reviennent sur scène pour témoigner. Elles sont là, face à nous et devant nos consciences, toujours plus nombreuses, de plus en plus nombreuses…

Cette pièce démontre l’utilité et met en exergue l’omnipotence de l’expression théâtrale en mêlant subtilement et habilement poésie, humour, déni et cruauté. On en ressort l’esprit embrumé, des doutes plein la tête et la révolte au bord des yeux face à cette vérité qu’il faut accepter de regarder, qu’il faut décider de contester et qu’il faut tenter de faire disparaître.

Laure-Hélène Swinnen

__

Informations :

225 000 (Femmes Kleenex)

Espace Alya : 31 bis, rue Guillaume Puy, 84000 – Avignon
À 13h25 du 5 au 28 juillet – Relâches : 10, 17 et 24 juillet
Durée : 1h
Pour plus de renseignements (clic, clic, clic)

__

Quelques mots sur l’auteur :

Laure-Hélène Swinnen, alias LH, prépare une thèse sur l’Éducation Artistique et Culturelle au Festival d’Avignon sous la direction d’Emmanuel Ethis, Damien Malinas et Raphaël Roth. Elle dit toujours « oui » aux tracts qu’on lui propose et toujours « non » aux mondains qui disent « en Avignon ». À bon entendeur, bonjour !

A lire aussi

C’est un beau roman, c’est une belge histoire (…)

(…) que nos voisins d’outre-Quiévrain entretiennent avec Avignon et avec son festival. Les Belges sont très nombreux au Festival

En lire + ...

Attente, nom féminin, action d’attendre quelque chose, d’attendre quelqu’un…

Juillet, Avignon, le festival a envahi les rues. Avignon s’est vêtue de sa plus belle tenue : les affiches. Qu’on

En lire + ...

Au Festival d’Avignon, certains s’inventent et d’autres s’éventent !

En juillet, chaque année, Avignon offre un large éventail de divertissements, de lieux insolites, inattendus ou adaptés plus opportunément

En lire + ...

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu