Étiquette : François Theurel

« Amalia respire profondément », un intense voyage émotionnel

Amalia respire profondément, ou comment l’implacable grande histoire se retrouve observée à travers la petite. En nous racontant la

En lire + ...

« Faire le Festival d’Avignon », par François Theurel

« Faire un festival ». Voilà une expression très souvent utilisée, sans pour autant que l’on se questionne réellement sur son

En lire + ...

On est de retour

Première semaine du Festival OFF 2014. Toute l’équipe du Semioblog est réunie dans les bureaux de la rédaction : la

En lire + ...

La trilogie des affiches, épisode 2 : l’attaque des doigts pointés ou « la délicate question de l’esthétique », par François Theurel

  Nous avons pu voir, dans l’épisode 1, comment se découpent les différentes catégories d’affiches sous l’angle du discours

En lire + ...

La trilogie des affiches, épisode 1 : la menace cartonnée ou « ce que les affiches tentent de nous dire », par François Theurel

Je me suis pendant un temps demandé de quoi allait parler mon premier article pour le Semioblog. Après un

En lire + ...

Festival d’Avignon 2014 : c’est parti !

Comme chaque année, le Semioblog va couvrir le festival d’Avignon. Au programme : des pièces sélectionnées pour vous, des

En lire + ...

Forum d’Avignon : culture(s) de l’immatériel

Un fait : aujourd’hui, les pratiques culturelles évoluent à vitesse grand V. Et ce qui permet ce changement, c’est avant

En lire + ...

Forum d’Avignon : Strates culturelles

Au fil des années, les différentes éditions du Forum d’Avignon ont vu défiler nombre d’intervenants ayant tenté de définir,

En lire + ...

Festival d’Avignon 2013, le théâtre mis en abyme

  Pour le dernier article du Semioblog, nous avons souhaité, avec Marie-Caroline Neuvillers et François Theurel, écrire un article

En lire + ...

LB25 (putes) : un impressionnant jusqu’au-boutisme théâtral

  Parce qu’il est parfois bon de s’imposer des petits challenges au débotté, j’ai décidé de profiter de cette

En lire + ...

Mobile Sliding Menu